Roaming : Bruxelles plafonne les factures pour l’Internet mobile

Après les SMS, la Commission européenne a décidé de s’intéresser, cette fois, aux frais de roaming de l’Internet mobile.

Après les SMS, la Commission européenne a décidé de s’intéresser, cette fois, aux frais de roaming de l’Internet mobile. Bruxelles vient de mettre en place un réglement qui prévoit la possibilité, pour tout usager, d’indiquer à son opérateur de téléphonie mobile un montant “plafond” pour ses factures d’Internet mobile lorsqu’il est à l’étranger (en situation de roaming donc). Jusqu’au 1er juillet, l’utilisateur doit prévenir lui-même son opérateur qui devra mettre en place un dispositif d’alerte auprès de l’usager, lui signalant que 80 % du montant de sa facture est alors atteint. Avant de “couper” l'accès une fois le plafond atteint.

A partir du 1er juillet - et des vacances estivales donc -, ce dispositif doit figurer parmi les services par défaut des opérateurs. L’usager disposera d’un plafond d’un montant égal à 50 euros, sans en avoir fait la demande. Pour relever ce montant, une demande devra alors être effectuée.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close