Solde d’été : baisse des tarifs de roaming depuis le 1er juillet

Depuis hier, lundi 1er juillet, les opérateurs européens de téléphonie mobile ont du mettre en application la baisse de leur tarifs de roaming dans l’Union européenne, répétant en celà un processus bien huilé depuis déjà quelques années sur le Vieux Continent.

Depuis hier, lundi 1er juillet, les opérateurs européens de téléphonie mobile ont du mettre en application la baisse de leur tarifs de roaming dans l’Union européenne, répétant en celà un processus bien huilé depuis déjà quelques années sur le Vieux Continent. La Commission européenne, depuis 2007, impose en effet des plafonds tarifaires en matière de frais d’itinérance mobile que les opérateurs ne doivent pas dépasser. 

Le crû été 2013 donne un nouveau tour de vis : le trafic data est plafonné à 45 cents par Mo, celui de la voix à 24 cents la minute pour un appel et 7 cents la minute pour la réception et l’envoi d’un SMS 8 cents (le tout en TVA). 

«Les services de données en itinérance seront jusqu’à 91 % moins chers en 2013 qu’en 2007», indique la Commission dans un communiqué. Cette baisse atteint 80% depuis 2007 pour tout ce qui concernent les appels et les SMS. 

En France, les 4 opérateurs de téléphonie se sont empressés de publier leur grille tarifaire. B & You annonce par exemple casser les prix avec un prix de 0,18 cent par Mo en terme de roaming data. Free Mobile, lui aussi, a annoncé des tarifs en dessous des plafonds européens à 0,51 cent par Mo. Orange a présenté début juin plusieurs offres Pass et enfin SFR a ajusté ses forfaits Carré. 

Dans un communiqué, Neelie Kroes, la vice présidente de la Commission indique que «les dernières baisses de prix signifient davantage de pouvoir d’achat pour l’été, et représentent une étape cruciale vers la suppression définitive de ces suppléments de tarif». Cette énième baisse des plafonds européens pourrait en effet être une des dernières dans l’Union. Bruxelles travaille en effet à un paquet télécom qui prévoit notamment la fin des frais d’itinérance en Europe. Et qui a l'instar de ce qui existe déjà pour les virements bancaires ou les retraits dans la zone Euro, ferait de l'Europe un grand marché unique des télécoms (au moins d'un point de vue tarifaire).

Pour approfondir sur Téléphonie mobile

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close