La Chine dément toute implication dans le piratage de Google

Le gouvernement chinois a démenti toute implication dans la cyberattaque menée contre Google ainsi qu’une trentaine d’entreprises américaines, et a défendu l’idée de la censure Internet dans le pays, a affirmé l’AFP, qui cite l’agence de presse de l'Etat chinois Xinhua.

Le gouvernement chinois a démenti toute implication dans la cyberattaque menée contre Google ainsi qu’une trentaine d’entreprises américaines, et a défendu l’idée de la censure Internet dans le pays, a affirmé l’AFP, qui cite l’agence de presse de l'Etat chinois Xinhua.
Une intervention qui fait monter un peu plus la pression entre l’empire de milieu et les Etats-Unis, notamment suite à l’annonce de Google de quitter le pays.

Mi-janvier, Google a rapporté avoir été victime de piratage en Chine après que certains comptes Gmail de militants de droits chinois ont été forcés. Une trentaine d’entreprises américaines ont déclaré dans la foulée avoir également subi des attaques. Tous les regards se sont rapidement tournés vers les services de renseignements chinois.

En parallèle ,Baidu, le moteur de recherche chinois, dont les serveurs avaient été piratés mi-janvier, a porté plainte contre le registrar Register.com, pour ne pas lui avoir apporté le support nécessaire suite à l'attaque. Laissant le site en l’état pendant plus de deux heures. Baidu accuse le registrar de négligence. Baidu - en position de leader en Chine - est perçu comme l'un des principaux bénéficiaires en cas de retrait de Google du marché chinois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close