Une heure de black-out pour les clients européens de Salesforce

Hier à 19h10, les clients européens de Salesforce.

Hier à 19h10, les clients européens de Salesforce.com ont été victimes d'une interruption de service à grande échelle qui a aussi touché les clients asiatiques ainsi que plusieurs serveurs desservant des comptes américains. La panne, qui a duré entre 48 mn et 1h02 selon les zones géographiques, est liée à un incident qui a touché l'infrastructure de stockage, selon le fournisseur de services Saas.

D'après Salesforce, une double panne est en effet venue à bout de l'architecture redondante mise en place dans ses datacenters, ce qui s'est traduit par l'impossibilité pour les serveurs affectés d'accéder aux sous-systèmes de stockage dont ils dépendent. L'incident a finalement été résolu par un redémarrage des systèmes concernés. Salesforce indique mener une enquête avec ses fournisseurs de serveurs, de baies de stockage et de systèmes d'exploitation pour identifier la solution à son problème.

En novembre 2009, l'infrastructure de Salesforce reposait encore pour sa partie base de données sur des serveurs Sun Solaris faisant tourner la base Oracle (une migration était planifiée vers des serveurs quadri-socket Intel), tandis que la partie serveurs d'applications fonctionne sur un peu moins de 2 000 serveurs x86 Dell sous Linux, répartis en 16 instances, chacune étant charger de faire tourner la pile applicative de l'éditeur pour une zone géographique donnée. La partie stockage, quant à elle, est confiée à des baies NetApp et EMC.

Pour approfondir sur Gestion de la relation client (CRM)

- ANNONCES GOOGLE

Close