L’informatique voit sa part progresser dans les achats publics

Selon le dernier bilan annuel présenté par la société Secteur Public, la part de l’informatique (associée aux Télécoms et activités Internet) a progressé dans les achats publics en 2008, passant de 5 à 6% sur un an.

Selon le dernier bilan annuel présenté par la société Secteur Public, la part de l’informatique (associée aux Télécoms et activités Internet) a progressé dans les achats publics en 2008, passant de 5 à 6% sur un an.

Tout secteurs confondus, les marchés supérieurs à un million d’euros représenteraient 61 % du montant global de la commande publique mais seulement 4,2 % du nombre des marchés attribués.

Le ministère de la défense est le premier acheteur public en France, avec 15 milliards d’euros d’achats en 2008. Plus généralement selon l’étude, "les premiers acheteurs publics seraient les ministères avec une dépense moyenne de 249 400 801 €, hors ministère de la Défense, suivi des CHU (247 505 933 €), des communautés urbaines (208 675 029 €), des conseils régionaux (185 989 805 €), des conseil généraux (162 484 195 €), et des mairies de plus de 50 000 habitants (101 622 309 €)."

Pour approfondir sur Secteur public

- ANNONCES GOOGLE

Close