Yahoo ferme son centre d'ingénierie en France, 78 postes supprimés

Nouvelle tuile pour le site grenoblois de Yahoo, qui a déjà perdu 40 emplois début 2009. Mettant en avant la chute des revenus publicitaires, le groupe envisage de fermer son site d'ingénierie à Echirolles (Isère), supprimant les 78 postes encore présents sur le site.

Nouvelle tuile pour le site grenoblois de Yahoo, qui a déjà perdu 40 emplois début 2009. Mettant en avant la chute des revenus publicitaires, le groupe envisage de fermer son site d'ingénierie à Echirolles (Isère), supprimant les 78 postes encore présents sur le site. Présenté jeudi en comité d'entreprise, le plan social prévoit aussi de supprimer six postes à Paris.

Le groupe entend regrouper ses activités d'ingénierie dans le monde sur quatre sites (Sunnyvale aux Etats-Unis, Londres, Taïwan et Bangalore). Selon l'AFP, en parallèle de la fermeture d'Echirolles, 61 postes d'ingénieurs seront créés aux Etats-Unis et en Europe de l'Ouest, dont une cinquantaine devraient être proposés en priorité aux ingénieurs visés par le plan social.

Yahoo emploie 212 personnes en France. En difficulté depuis de nombreux mois, le portail a déjà procédé à plusieurs plans de licenciements dans le monde, dont le dernier remonte à avril.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close