Plan de relance : 700 M$ déjà investis dans l’IT américain, mais peu d’emplois créés

Avec Stimulus, son plan de relance massif, le gouvernement américain a déjà dépensé près de 700 millions de dollars dans l’informatique et les télécommunications (sur les 3 milliards initialement prévus).

Avec Stimulus, son plan de relance massif, le gouvernement américain a déjà dépensé près de 700 millions de dollars dans l’informatique et les télécommunications (sur les 3 milliards initialement prévus). C'est en tout cas le chiffrage que donne aujourd'hui Oniva, spécialiste du suivi des contrats gouvernementaux américains.

Ce dernier estime cependant que si les investissements de l’Etat sont profitables pour les géants du secteur, il n’en va pas de même pour l'emploi. Stimulus est censé être dirigé vers des investissements qui génèrent de l’emploi ou tout du moins en protègent. Selon les calculs de la Maison Blanche, à chaque fois que 92 000 $ sont investis, un emploi est créé ou sauvegardé. 8 000 postes auraient ainsi été créés dans l’IT. Mais, à travers des contrats signés par IBM, Oracle ou encore HP et détaillés par nos confrères d’Infoworld, Oniva estime que l’on est loin du compte…

Big Blue a ainsi profité d’un contrat lié à la sécurité sociale de l’administration américaine pour 8,5 millions de dollars… et 16,8 emplois créés. Oracle et HP ont quant a eux bénéficié de contrats de 1,25 million de dollars… sans contrepartie officielle en terme d’emploi.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close