L'Europe place le Cloud sur l’échiquier de Davos

A l’occasion du sommet de Davos, l’Union européenne a réaffirmé son engagement à faire du Cloud sa ligne directrice en matière de technologies d’avenir. L’UE veut une jouer un rôle dans le nuage et compte sur les gouvernements pour adresser les points bloquants qui aujourd’hui semblent freiner son adoption, la sécurité et la protection des données. L’UE publie un guide de bonnes pratiques pour prendre date.

La crise alimentaire n’a pas été la seule question au cœur des débats du forum 2011 de Davos, le Cloud Computing s'est également invité dans la station de sports d'hiver suisse. La commissaire européenne Neelie Kroes a confirmé que l’UE s’apprétait à publier une série de bonnes pratiques en matière d’informatique en nuage qui aborderont les domaines de la sécurité, de la protection des données, des lois autour des données privées et bien sûr en matière de déploiement d’infrastructure.

“La situation est aujourd’hui complexe et personne ne semble avoir les bonnes réponses”, a déclaré la commissaire, en ajoutant que l’UE avait justement un rôle à jouer dans l’accélération de l’adoption du Cloud Computing - une technologie qui ”quelle que soit sa forme, s’imposera”.

Tout en rappelant le levier économique et de productivité que le Cloud pouvait avoir en Europe, Neelie Kroes a également ajouté que les gouvernements devraient s’assurer que les régulations en place, autour de la protection des données notamment, ”n’entrent pas en conflit avec le Cloud”.

Deux millions d'emplois dans l'UE

Rappelons que le nuage est considéré comme un des moteurs économiques principaux de la croissance en Europe. Selon une étude du Center for Economics and Business Research, le Cloud pourrait rapporter plus de 177 milliards d’euros par an aux principales économies européennes (37,4 milliards d'euros pour la France) et créer plus de deux millions d’emplois.

L’UE, a précisé Neelie Kroes, compte axer ses travaux autour de la définition d’un cadre légal en matière de protection des données, autour des fondamentaux techniques dans les domaines de la sécurité et de la standardisation des API ainsi qu'autour des formats de données. Elle a également affirmé que l’UE soutiendra des projets pilotes autour des ces thématiques.

En un an, Bruxelles a financé plusieurs projets clé autour de la problématique de la sécurité du Cloud - un élément cité comme l’un des freins à son adoption. Citons le projet Trustworthy Clouds, autour de la sécurité des données, et Vision Cloud qui adresse le problème de la portabilité des données dans le nuage notamment.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close