Résultats : les pays émergents sourient à IBM dont les bénéfices s'accroient encore

Toujours plus global, IBM fait feu de tous bois dans les pays émergents - avec l'ouverture de 40 bureaux en quelques mois - qui le lui rendent bien. Big Blue y enregistre sa plus forte croissance tandis que l'Europe est à la peine et que les Etats-Unis se maintiennent. Le groupe reprend également du poil de la bête en matière de matériel et poursuit sa croissance et son positionnement original - logiciel et services - sur le segment BI.

IBM a le sourire à la publication des résultats de son 3e trimestre 2010. Sur la période, le groupe de Armonk a publié un bénéfice net en hausse de 12% à 3,6 milliards de dollars, pour un chiffre d’affaires de 24,3 milliards en progression de 3% sur un an.
Une santé insolente pour Big Blue qui dépasse légèrement les prévisions des analystes qui prévoyaient un CA de 24,2 milliards.

Dans l'annonce de ses résultats au marché Big blue a décidé de mettre l'accent sur sa capacité à développer sa présence dans les marchés émergents. La zone BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) affiche ainsi une croissance de 29%.IBM compte désormais 103 bureaux dans ces pays émergents dont 40 ont été ouvert depuis le début de l'exercice 2010. Si l'avenir se dessine dans de nouvelles régions le présent demeure cependant bien l'apanage des régions historiques du groupe, au moins en volume d'affaires. Les ventes aux Etats-Unis progressent de 3% à 10,2 milliards, celles en EMEA fléchissent de 6% à 7,4 milliards. La zone Asie - Pacifique croit de 14% à 5,9 milliards.

Outre les pays émergents les partenaires d'IBM sont également vecteur de croissance avec, selon le communiqué du groupe, une croissance de 29% des revenus OEM, qui demeurent cependant relativement anecdotiques en volume, à 806 millions de dollars pour le 3ème trimestre.

En terme de segment d'activité, la division hardware Systems and Technology enregistre ce trimestre la plus belle progression, affichant un CA de 4,3 milliards, en hausse de 10% sur un an. Les ventes de serveurs Systems x du groupe ont grimpé en flèche de 30% . Les mainframes Systems z de 15%.  Seuls les Power Systems ont fléchi de 13% sur la période. Quant aux systèmes de stockage du groupe, leurs ventes augmentent de 7%.

Côté logiciel, les ventes stagnent et enregistrent une petite hausse de 0,7% sur un an à 5,2 milliards de dollars. Les offres middleware du groupe, comme webSphere, Tivoli, Lotus, Rational affichent une progression de 7%, à 3,1 milliards - +14% pour la famille webSphere, + 9% pour Tivoli. Les revenus des outils analytiques - logiciels et services - ont quant à eux enregistré une croissance de 14 %. Un segment de la “business analytics” dans lequel le groupe a investi plus de 12 milliards de dollars en rachetant notamment des sociétés comme Netezza.

La division Services, quant à elle, progresse de 2%, + 1%  pour Global Technology Services, à 9,5 milliards; + 5% pour Global Business Services à 4,6 milliards.

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Croissent ou s'accroissent, les accrocs, les massacres les scripturaux sacrilèges, les crimes textuels et les délits de langage.
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close