Opteron : AMD dévoile sa riposte aux Xeon 5500 d'Intel

AMD a officialisé hier sa nouvelle roadmap processeurs et annoncé l'arrivée du successeur des actuelles puces Opteron "Shanghai", l'Opteron hexa-coeurs "Istambul" dès le mois de juin dans les serveurs des grands constructeurs. Le fondeur texan a aussi révélé que sa prochaine puce à 12 coeurs, nom de code "Magni-Cours", serait lancée au début du premier trimestre 2010 avec une nouvelle plate-forme baptisée "Maranello". Objectif, contrer les actuels Xeon 5500 "Nehalem EP" et les futurs Xeon 7500 "Nehalem EX".

AMD a confirmé hier l'accélération de son calendrier de sortie de processeurs pour serveurs, afin de contrer les récentes annonces d'Intel. Le fondeur texan a notamment annoncé que ses puces serveurs hexa-coeurs “Istambul” commenceront à être livrées aux constructeurs en mai pour une disponibilité dans des serveurs en juin. De quoi saper l'avantage d'Intel, dont les puces Xeon 5500 n'auront finalement eu le champ libre que pendant moins de trois mois. A l'origine les puces Istambul étaient plutôt attendues dans des serveurs pour la fin de l'été.

AMD ne s'est toutefois pas contenté d'avancer le lancement d'Istambul. C'est en fait l'intégralité de sa roadmap serveur qui a été avancée avec notamment les puces octo-coeurs et dodeca-coeurs Magni-cours désormais attendues au premier trimestre 2010, un vrai casse-tête pour Intel qui ne pourra à ce moment leur opposer que ses puces Octo-coeurs Nehalem EX.

Réponse en deux temps

Comme nous le laissions entendre dans un récent article, AMD a adopté une riposte en deux temps au lancement des Xeon 5500 Nehalem. Hier, le fondeur a tout d'abord annoncé la disponibilité d'Opteron quadri-coeurs “Shanghai” plus rapides ainsi qu'une nouvelle ligne de processeurs “Shanghai” pour serveurs à très basse consommation. Comme prévu, la firme a lancé une version à 3,1 Ghz de sa puce quadri coeur, l'Opteron 2393 SE (pour Special Edition), une puce dont la consommation moyenne (ACP) est de 105 W. Parallèlement, AMD a dévoilé une nouvelle ligne de processeurs Opteron EE dotés d'un ACP de 40 watts. Ces puces Opteron EE sont cadencées à 2,1GHz et 2,3GHz. 

Toutes ces puces ont en commun le même support du bus Hypertransport 3.0, ainsi que le support des fonctions de virtualisation et de gestion de l'énergie d'AMD. Ce dernier se fait d'ailleurs un malin plaisir de noter que tous ses processeurs partagent les mêmes caractéristiques, ce qui n'est pas le cas des puces Xeon 5500 dont les modèles les plus économes en énergie ont été dépourvues de certaines fonctions avancées comme le multithreading ou l'aptitude à accroître temporairement la fréquence d'un coeur.

Dans la pratique, les Opteron EE ne devraient pas avoir à rougir face aux Xeon 5500 en matière de rapport performances/consommation et de rapport performances/prix. Mais en haut de gamme, le lancement de l'Opteron 2393SE ne sera pas suffisant pour combler l'écart de performances avec les plus rapides des Xeon 5500. 

Les Opteron "Istambul" contreront les Xeon 5500 dès le mois de juin

Cette tâche incombe à la prochaine génération de puces Opteron “Istambul” attendue dans les serveurs des grands constructeurs en juin. Selon AMD, les Opteron Istambul devraient délivrer des performances environ 30 % supérieures à celles des Opteron Shanghai à consommation équivalente. Mais le gain devrait être supérieur et approcher les 50% en calcul entier, si l'on en croit les graphiques de projection de performances montrés par le fondeur. 

Les puces Opteron Istambul sont conçues pour rester compatibles avec les cartes mères Opteron actuelles (moyennant l'habituelle mise à jour des Bios). Elles disposent de trois liens Hypertransport 3.0 (HT 3.0), même si seulement deux devraient être utilisés sur la plupart des plates-formes serveur à 2 sockets. Ces puces devraient permettre à AMD d'offrir une alternative crédible aux Xeon 5500 sur les serveurs de volume à deux sockets, mais surtout de reprendre une importante longueur d'avance sur le marché des serveurs quadri et octo-coeurs. Un point important pour certains clients notamment pour des applications gourmandes en mémoire et en performances comme les bases de données, les déploiements de progiciels sur serveurs x86 ou les grandes plates-formes de consolidation virtualisées. 

Une refonte complète des plates-formes AMD au début 2010

L'arrivée d'Istambul prépare la voie à une évolution en profondeur des plates-formes serveurs AMD au début 2010. Le fondeur devrait ainsi segmenter son offre en deux avec d'un côté une plate-forme pour serveurs mono et bi-socket économiques, connue sous le nom de code “San Marino” (Chipset C32), et de l'autre une plate-forme pour serveurs bi et quadri socket, nom de code “Maranello” (Chipset G34). A l'occasion, le fondeur abandonnera progressivement ses lignes de puces Opteron 1000, 2000 et 8000 au profit de deux nouvelles lignes, les Opteron 4000 et 6000.

amd 4000 6000

La plate-forme San Marino accueillera dès le premier semestre 2010 les processeurs Opteron 4000, dont le premier représentant sera l'Opteron “Lisbon” à quatre ou six coeurs. Cette puce ne disposera que de deux liens HT 3.0 et son contrôleur mémoire intégré pourra piloter deux canaux DDR-3 (avec un maximum de 4 emplacements DIMM par socket processeur).

La seconde plate-forme, bien plus musclée, accueillera dès le premier trimestre 2010, les processeurs Opteron 6000, dont le premier modèle sera l'Opteron Magni-Cours (8 à 12 coeurs selon les modèles). Ces puces disposeront en standard de 4 liens HT 3.0 et leur contrôleur mémoire pourra gérer quatre canaux DDR-3 (avec un maximum de 12 emplacements DIMM par socket processeur). Les premiers exemplaires de Magni-Cours sont actuellement entre les mains des constructeurs, ce qui n'est guère surprenant puisque la puce n'est rien d'autre d'un module multiprocesseur composé de deux puces Istambul. Elles devraient subir un processus de qualification tout au long du second semestre 2009 avant leur lancement sans doute au début du premier trimestre 2010. 

amd perf magni cours

Le couple Maranello / Magni-Cours aura pour mission de contrer le lancement par Intel de ses puces Xeon Nehalem EX pour serveurs quadri-socket. Selon AMD, une puce Magni-Cours devrait offrir 3,3 fois la bande passante mémoire d'un Opteron Shanghai et une bande passante système 1,9 fois supérieure, le tout pour une performance plus que doublée. L'ajout des nouvelles fonctions de virtualisation d'entrées/sorties permettra aussi d'accroître sensiblement le nombre de machines virtuelles gérées par système. Autant dire qu'il sera intéressant de voir comment se comparent les performances des systèmes des deux fondeurs.

Bulldozer, un nouveau coeur processeur en 2011

Après la refonte en 2010 de ses plates-formes,  AMD s'attaquera en 2011 à la refonte en profondeur de son architecture processeur avec le lancement d'un nouveau coeur dont le nom de code est “Bulldozer”. Ce coeur motorisera les puces Opteron 4000 et 6000 gravées en 32nm. 

amd platformroadmap

Les Opteron “Valencia” à six ou huit coeurs succéderont ainsi aux Opteron 4000 “Lisbon”, tandis que les Opteron Interlagos à 12 ou 16 coeurs succéderont aux puces Opteron 6000 “Magni-Cours”. Ces puces s'inséreront dans les plates-formes Maranello et SanMarino, sans changement. AMD promet encore un bond de performance de près de 40% en calcul entier et de près de 80% en calcul flottant avec Interlagos par rapport à Magni-Cours. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close