IBM et HP rénovent leurs gammes de serveurs avec les puces Xeon 5500 "Nehalem"

HP et Big Blue ont profité du lancement par Intel de ses nouvelles puces Nehalem pour rafraîchir leurs gammes de serveurs x86. Au programme des gains de performances, bien sûr, mais surtout des progrès en matière de gestion d'énergie et d'administration.

Après Cisco et Dell, HP et IBM ont profité du lancement par Intel de ses nouvelles puces Xeon 5500 « Nehalem » pour renouveler en profondeur leur offre de serveurs x86. Sun ne devrait les rejoindre que le 14 avril prochain à l'occasion de son événement trimestriel Sun Network, même si la firme livre déjà certains clients avec ses nouvelles machines.

Onze nouveaux serveurs chez HP

proliant g6HP a été le premier à dévoiler ses cartes en annonçant onze nouveaux modèles de serveurs Proliant au formats tour, rack et lame. Ces nouveaux serveurs ont en commun certaines innovations : HP a ainsi standardisé les emplacements d'alimentation de ses serveurs (Common Power Slot) et propose à ses clients de choisir entre plusieurs blocs d'alimentation à haut rendement (de 92 à 94%) offrant une puissance de 460 à 1200W, selon les besoins ou le profil d'usage des serveurs.

La consommation électrique des nouveaux modèles peut aussi être étroitement contrôlée et, si nécessaire, plafonnée avec la fonctionnalité Dynamic Power Capping, jusqu'alors réservée aux serveurs lames de la marque. Dynamic Power Capping s'appuie sur les informations transmises par près de 32 capteurs insérés dans les différents composants du serveur. Là encore, HP s'est inspiré de ses développements lames et a décliné sa technologie Thermal Logic dans l'ensemble de ses serveurs. Il est toutefois à noter qu'HP a emprunté l'idée de la limitation de consommation à IBM, qui la propose déjà depuis de longs mois au travers de son outil Systems Director Active Energy Manager (ex Power executive).

Tous les serveurs Proliant G6 disposent aussi d'un nouveau module d'administration baptisé Proliant onboard administrator, le résultat de l'intégration des fonctions de l'ancien processeur de service ILO avec certains outils issus des serveurs lames. Le tout peut être supervisés au travers de la nouvelle console d'administration unifiée livrée avec les Proliant G6, Insight Control Environment. HP n'est en cela pas différent de ses concurrents immédiats, Dell et IBM, qui proposent aussi avec leurs serveurs x86 des consoles de management unifiées.

Nouveaux racks et nouvelles lames chez Big Blue

bladecenter hs22Chez IBM, l'arrivée des puces Nehalem coincide avec un large rafraîchissement de la gamme System x avec, notamment, l'arrivée des serveurs Rack x3650 M2 et x 3550 M2, de la lame HS 22 et du module serveur dx360 M2 pour serveur iDataPlex.

Comme Dell ou HP, IBM a mis l'accent sur la gestion d'énergie et sur l'administration des serveurs; il annonce de nouvelles alimentations à haut rendement avec un accent mis sur le rendement à faible charge. Notant que nombre de serveurs continuent à fonctionner bien en deçà de leur capacité optimale, IBM a veillé à ce que le profil de ses alimentations assure un bon rendement même avec une charge faible de l'ordre de 30%.

Tous les nouveaux modèles présentés par Big Blue disposent aussi d'un nouveau module de management intégré (IMM) combinant des fonctions d'administration et de prise de contrôle à distance, de diagnostic et  de configuration. Le tout est pilotable à distance au travers de la console d'administration maison, IBM Systems Director 6.1.

Parmi les autres améliorations mises en avant par IBM, figure le support du nouveau standard de BIOS UEFI (Unified Enhanced Firmware Interface) qui devrait simplifier la gestion des configuraitons des serveurs mais également permettre à Big Blue, sur le long terme, de rendre plus homogène l'administration de ses différents serveurs; un point important dans la quête des grands utilisateurs pour plus d'homogeneité dans leurs datacenters.

Même s'il est resté discret sur le sujet, Big Blue devrait compléter son annonce dans les semaines à venir en dévoilant une nouvelle gamme de serveurs au format tour, elles aussi équipées des nouvelles puces Nehalem. Le constructeur n'a toutefois pas indiqué s'il comptait utiliser les puces Xeon 5500 pour serveurs bi-socket pour cette nouvelle gamme où s'il opterait plutôt pour les modèles de la série 3500 pour serveurs uni-processeur.

Pour approfondir sur x86

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close