Face à l'offensive FCOE de Cisco, Brocade renforce son offre Fibre Channel

Dominateur sur le marché des équipements de commutation pour réseaux de stockage, Brocade renforce encore son offre Fibre Channel avec un nouveau directeur de milieu de gamme, le DCX-4S. Selon lui, Fibre Channel a encore de beaux jours devant lui, du fait des retards pris dans la standardisation de FCOE, mais aussi parce que la crise pourrait retarder les investissements dans de nouvelles technologies

FCOE (Fibre Channel over Ethernet) et iSCSI sont peut-être l'avenir des réseaux de stockage (SAN), mais en attendant le présent des SAN rime avec Fibre Channel dans la plupart des datacenters d'entreprises. Le numéro un mondial de la technologie, Brocade, n'entend pas que cela change et il vient d'annoncer le renforcement de son portefeuille de directeurs Fibre Channel, tout en confirmant ses ambitions sur le marché des réseaux Ethernet d'entreprise, suite à l'acquisition de Foundry Networks.

Brocade a assis sa domination du marché Fibre Channel grâce à l'acquisition en août  2006 de McData, l'ex-filiale commutation d'EMC. Ce rachat lui a permis d'étendre son emprise au monde des directeurs - un terme qui désigne les grands commutateurs de coeur de réseau Fibre Channel-, où il était traditionnellement faible et de conforter son rang sur le marché de commutateurs. Lors de l'acquisition, Brocade s'était retrouvé avec de multiples doublons dans son catalogue et notamment avec trois directeurs, le Brocade 48000, et les Intrepid 6140 et  i10K de McData. Depuis 2008, Brocade a toutefois fait le ménage dans ses gammes en lançant le Brocade DCX, un directeur de concentrer jusqu'à 384 ports FC 8 Gbit/s .

Les livraisons de ce grand châssis de commutation ont commencé à décoller au dernier trimestre 2008 pour représenter près de 50% des ventes de directeurs du constructeur. Le solde étant réalisé avec les anciens modèles, dont le Brocade 48000. 

brocade dcx 4s

Fort de ce succès, Brocade a annoncé la semaine dernière un « bébé-DCX », le DCX-4S. Ce nouveau directeur reprend l'intégralité des fonctions du DCX, mais ne dispose que de 4 emplacements pour cartes de commutation contre 8 pour son grand frère. Il ne peut ainsi accueillir qu'un maximum de 192 ports FC. Le DCX-4S vise le marché de la périphérie des réseaux SAN de grands datacenters, ainsi que le marché des coeurs de réseaux des petits datacenters. Comme avec le DCX, il est possible de relier deux châssis DCX-4S au moyens de liaisons spécifiques baptisés ICL (Inter Chassis Link). Il est de également possible d'utiliser ces liens pour interconnecter un châssis <DCX avec un DCX-4S.

Brocade ne voit pas FCOE décoller avant 2011

Interrogé sur l'offensive menée par Cisco autour de FCOE, Brocade réplique que FCOE n'est pas encore prêt pour un déploiement en production et qu'il ne le sera sans doute pas avant longtemps. Si La normalisation de FCOE n'est toujours pas achevée et que le débat fait encore rage sur la spécification de l'Ethernet de nouvelle génération nécessaire au fonctionnement d'un réseau Ethernet sans perte de paquets. Les spécifications CEE(Convergence Enhanced Ethernet) que Cisco rebaptise DCE (DataCenter Ethernet) pour ses propres produits, est en fait une évolution d'Ethernet dopée par une série d'extensions dont P802.1Qau (Congestion Notification), P802.1Qaz (Enhanced Transmission Selection), P802.1Qb (Priority-based Flow Control) et par le support de TRILL (Transparent Interconnection of Lots of Links). 

Cette dernière spécification  ajoute à la couche transport Ethernet des capacités de routage de trames de type chemin le plus court (Shortest Path). Un des objectifs de Trill est d'éliminer les problèmes induits par le protocole Spanning Tree dans les réseaux Ethernet complexes. Mais Trill fait encore l'objet de débats et aucun test d'interopérabilité Trill n'est prévu avant la seconde moitié de 2009. En l'état des débats, FCOE devrait être ratifié vers la fin du premier trimestre, mais le débat risque de se poursuivre pour ce qui concerne CEE, ce qui fait pour l'instant de DCE, une implémentation « propriétaire » par Cisco d'un pré-standard. 

Brocade n'a en l'état du débat aucun intérêt à forcer le pas pour lancer ses propres produits FCOE, qui valideraient l'offensive de son grand concurrent. Le constructeur devrait donc se borner à proposer ses propres adaptateurs convergents FCOE dans le courant 2009 et sans doute proposer des ponts FCOE/FC pour ses propres équipements.  Il est vrai que le constructeur a tout à gagner à jouer la montre. Avant la crise, il ne prévoyait pas de décollage de FCOE avant 2010-2011. désormais il mise sur 2011-2012. Gageons qu'il continuera à faire tout son possible pour repousser autant que possible cette date, tandis que Cisco fera tout pour accélérer le calendrier...

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close