.shock - Fotolia

Brocade dévoile ses directeurs Fibre Channel Gen6 à 32Gbit/s

Après avoir lancé un premier commutateur FC 32Gbit/s en mars, Brocade vient de mettre à jour son offre de coeur de commutation en dévoilant la gamme Brocade X6.

Brocade Communications Systems a profité du mois de juillet pour dévoiler ses premiers directeurs Fibre Channel Gen 6 – le nom habituellement donné aux grands commutateurs en châssis Fibre Channel -, supportant des débits de 32 Gbit/s par port. Le constructeur, qui détiendrait près de 71 % du marché Fibre Channel, loin devant son principal concurrent, Cisco Systems, avait déjà lancé en mars son premier commutateur FC Gen 6, le G620.

Brocade est comme à l’accoutumée le premier acteur de la commutation Fibre Channel à supporter la dernière génération du standard Fibre Channel, même si cette fois-ci, il ne devrait pas conserver son avance longtemps, Cisco Systems ayant laissé entendre qu’il lancera lui aussi ses équipements FC 32 Gbit avant la fin de l’année.

Brocade X6 : une gamme composé de deux directeurs FC à 32Gbit/s

Les nouveaux directeurs FC de Brocade, le Brocade X6, viennent compléter l’actuelle gamme Brocade DCX 8510 limitée au FC 4, 8 et 16 Gbit/s. Comme la gamme DCX, la gamme X6 se compose de deux châssis, l’un de milieu de gamme avec 4 emplacements pour cartes de commutation et un de haut de gamme avec 8 emplacements.

Le premier, le Brocade X6-4, est un châssis rackable de 8U qui peut accueillir un maximum de 192 ports FC Gen6 et dispose également de 16 ports ICL (Liens inter-châssis) à 128 Gbit/s (ce débit est dans la pratique obtenu par agrégation de 4 liens 32Gbit/s sur des interfaces QSFP que Brocade baptise Q-Flex). Le second, le Brocade X6-8, est un châssis de 14U supportant un maximum 384 ports à 32 Gbit/s ainsi que 32 ports ICL à 128 Gbit/s.

En plus des lames de commutation standard, les Brocade X6 peuvent également accueillir la lame d’extension SX6 dédiée à la réplication entre sites. Cette carte dispose de 16 ports FC à 32Gbit/s, de 16 ports Ethernet WAN/LAN à 10 Gigabit et de deux ports Ethernet QSFP à 40Gbit/s. Elle permet la réplication de donnée sur les réseaux FC, sur FC/IP et FiCON.

Le constructeur annonce aussi que les Brocade X6 sont prêts pour la prochaine génération de Fibre Channel (la « Gen 7 ») et pourront donc accueillir des cartes Gen 7 lorsqu’elles arriveront sur le marché, une façon pour le constructeur de garantir à ses clients la protection de leurs investissements.

Il est à noter que pour cette nouvelle génération de directeurs, Brocade a apporté une autre innovation intéressante pour certains datacenters, à savoir la possibilité de gérer les flux d’air dans les deux sens pour le refroidissement du châssis.

Brocade mise sur les besoins accrus générés par le stockage Flash

Sans surprise, l’un des principaux arguments mis en avant par Brocade pour l’adoption de ses châssis et du FC Gen6 est la demande accrue en performance générée par l’adoption du stockage Flash dans les datacenters. Le constructeur appuie son discours par un test réalisé avec le cabinet Demartek en s’appuyant sur les derniers commutateurs Brocade et des cartes FC Emulex à 8, 16 et 32 Gbit/s et une baie de stockage 100 % Flash équipée de 8 ports FC à 8Gbit/s.

Ce test montre qu’avec une infrastructure de commutation FC Gen6 et des cartes 32Gbit/s sur les serveurs, une tâche de type DataWareHouse sous Oracle 12c s’exécute 1,8x plus vite qu’avec une infrastructure FC 16Gbit/s et 3,4x plus vite qu’avec une infrastructure FC 8Gbit/s. Sur une application décisionnelle, les temps d’exécution des requêtes sont réduits respectivement de 45 % et de 72 %. Selon Brocade, les gains sont à la fois liés aux plus hauts débits permis par les cartes mais aussi à la latence de commutation réduite de ses nouveaux ASICs.

Une autre fonction mise en avant par Brocade est le support de la technologie NVMe over Fabric par les Brocade X6, un support qui pourrait s’avérer intéressant si l’adoption de ce nouveau protocole par les fabricants de baies 100 % Flash se confirme (et si les utilisateurs ne lui préfèrent pas le NVMe over Fabric sur Ethernet). 

Brocade Fabric Vision

Un autre avantage mis en avant par Brocade pour l’adoption de ses nouveaux directeurs est l’amélioration des fonctions de sa technologie Fabric Vision, qui permet aux administrateurs d’analyser et de diagnostiquer le trafic sur la « fabric » Fibre Channel.

Jusqu’alors Brocade se contentait largement de faire de l’analyse de trames. Les fonctions I/O Insight de l’ASIC des Brocade X6 permettent désormais aux administrateurs de décortiquer des opérations d’IO au niveau unitaire afin par exemple d’analyser en détail les latences d’écritures et lecture, afin d’identifier des problèmes de SLA.

Une autre fonction, baptisée VM Insight viendra s’ajouter à I/O Insight lors d’une mise à jour du micrologiciel attendue au premier semestre 2017. Elle permettra de suivre la performance individuelle du stockage associé à des VM dans VMware vSphere. Pour cela, Brocade exploitera le tag appliqué par vSphere aux trames FC.

Brocade X6-8 Director
Le directeur Brocade X6-8 est un châssis de 14U capable d'accueillir 384 ports FC Gen6 à 32Gbit/s et 32 ports ICL à 128Gbit/s.

Il est à noter que l’utilisation de cette fonction nécessitera aussi une mise à jour du micrologiciel des cartes FC existantes (la fonction sera aussi disponible sur les serveurs disposant de HBA 8 et 16Gbit/s). Pour cela, Brocade a travaillé conjointement avec les grands fournisseurs de HBA, QLogic (acquis récemment par Cavium) et Emulex (désormais chez Avago), afin de permettre le monitoring de performance de bout en bout sur une fabric Fibre Channel.

 Un marché FC qui décline lentement

Malgré l’optimisme affiché par Brocade et en dépit de l’adoption très rapide du stockage Flash, il n’est pas dit que le Fibre Channel Gen6 soit adopté plus rapidement que les précédentes évolutions de la norme. Selon IHS Markit Technology, le FC Gen6 ne devrait ainsi compter que pour 31 % des ports livrés en 2020 soit environ 1,8 million de ports sur un total de 5,7 millions de ports vendus. Et le marché devrait reculer de quelques points par an d’ici à cette date.

Cette prédiction est toutefois à prendre avec des pincettes. Contrairement à ce qu’il s’était passé pour le Gen5, les HBA Gen6 sont arrivées avant les commutateurs et la validation du Gen6 par les OEM semble plus rapide qu’à l’accoutumée. Ainsi, Hitachi Data Systems a déjà débuté la commercialisation des Brocade X6 et il devrait être imité par d’autres grands OEM dès la rentrée. Reste désormais à savoir si l’adoption du Gen6 dans les baies de stockage sera plus rapide que celle du Gen5…

Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close