Stockage Cloud : Syncplicity baisse ses prix

EMC vient de baisser les prix de son service de partage et de synchronisation de fichiers Syncplicity pour riposter à l'arrivée d'Amazon Zocalo et à des concurrents de plus en plus agressifs.

Pas question que le n°1 mondial du stockage se fasse voler la vedette sur le segment des outils de partage et de synchronisation de fichiers pour entreprises. Balloté par la montée en puissance de Box ou encore Dropbox dans le monde des entreprises, mais aussi par la progression de l’Open Source avec OwnCloud ou Pydio, et plus récemment par le lancement par Amazon AWS de son service de partage en cloud  Zocalo, EMC a décidé de réagir en baissant fortement le prix de ses services Syncplicity et en annonçant de nouvelles fonctionnalités.

Après s’être immiscé sur le marché de la sauvegarde dans le cloud avec Mozy – qui disposait également d’une option de synchronisation multi-terminale -, EMC est entré sur le segment des services de partage de fichiers et documents avec le rachat de Syncplicity en 2012. Avec la ferme intention de faire valoir son expertise dans la gestion du stockage auprès des entreprises.

Le groupe a ainsi équipé Syncplicity d’outils d’administration et de sécurité répondant aux exigences du monde professionnel et créé des intégrations étroites avec d’autres solutions de la marque, à savoir son outil de GED Documentum et ses baies de stockage Atmos, VNX et Isilon. Un administrateur peut par exemple configurer Syncplicity pour que les données des utilisateurs ne soient stockées que sur des baies de stockage internes  l'entreprise. Syncplicity fait alors office de relais entre les baies EMC en interne et l’utilisateur. Autre avantage, les données sont chiffrées en permanence. Une intégration avec l'annuaire Active Directory est proposée en standard de même que des fonctions d'édition de documents en ligne.

Avec cette approche, EMC entend bien se distinguer de la concurrence. « A l’inverse des autres offres qui semblent performantes jusqu’à ce que vous lisiez les notes en petits caractères, Syncplicity ne comporte pas de petites inscriptions : quelle que soit l’édition choisie, il n’y aucune limite en matière de taille de fichier, de restrictions liées aux dossiers ou à la bande passante », explique Syncplicity sur son blog.

Aux éditions Entreprise, Business et Personal, Syncplicity ajoute une édition Department qui entend cibler les départements métiers et leurs petites équipes dédiées. Cette nouvelle édition est facturée 60$ par an pour 25 utilisateurs au minimum, avec 1 To de stockage.

De son côté, l’édition Enterprise (via Syncplicity StorageVaults) propose une quantité illimitée de stockage cloud et sur site, avec ce que Syncplicity appelle son option Hybrid Cloud. Cette édition, le haut de gamme, est facturée 125 $ par an et par utilisateur (à partir de 25 utilisateurs) et intégre les connecteurs pour la GED Documentum . L’édition Business (à partir de 3 utilisateurs) se vend 60 $ par an et par utilisateur, avec 300 Go de stockage, plus 5 Go par utilisateur. « Il n’y a plus aucune raison pour qu'une PME s’adosse à des produits gratuits pour particuliers ou des solutions d’entreprise freemium pour proposer toute la capacité qu’elle souhaite à ses utilisateurs », lance Syncplicity sur ce même blog. Enfin l’édition Personal (pour 1 utilisateur) – l’entrée de gamme, gratuite -  reçoit désormais 10 Go de stockage. Les prix d’achat de capacité supplémentaire ont également été abaissés (100 Go pour 60 $ par an).

 

Pour approfondir sur Stockage en Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close