Administration : HP profite de Software Universe pour dévoiler BSM 9.0

La division logicielle d'HP a profité de sa conférence utilisateurs et partenaires, HP Sotware Universe 2010, qui se tenait la semaine passée à Washington pour dévoiler la version 9.0 de son logiciel Business Service Management 9.0. L'occasion pour l'éditeur d'avancer ses pions dans le SaaS et dans le Cloud

bill veghte

Hewlett-Packard a profité la semaine dernière de sa conférence Software Universe 2010 pour lancer Business Service Management 9.0, la dernière mouture de sa suite d’outils d’administration du SI. Martelant un discours désormais rodé, les différents responsables de l’entreprise, et notamment Robin Purohit, le vice président en charge des produits de la division logicielle d’HP,  ont insisté sur la nécessité pour les équipes informatiques de transformer leur façon de délivrer des services aux différents métiers de l’entreprise et pour cela de disposer d’outils intégrés à même à la fois de leur fournir les informations techniques leur permettant d’administrer efficacement leurs infrastructures et leurs applications, tout en garantissant les niveaux de service qu’exigent les différents métiers pour leurs applications.

Vers le cloud... mais à petits pas
Sur bien des points, le discours tenu par HP lors de Software Universe rappelle ceux de ses grands concurrents et notamment BMC, CA et  IBM. Reste que faute de détails, il est difficile de savoir où en est HP en matière d’intégration de ses différents logiciels. CA de ce point de vue a été bien plus précis lors de CA World, où il a annoncé avoir normalisé les formats d’événements entre ses différents logiciels et expliqué qu'il appuie désormais l'ensemble de ses outils sur un bus d'intégration commun faisant massivement usage de technologies SOA.

CA s'est aussi montré bien plus disert qu'HP sur ses plans en matière de cloud, notamment en détaillant ses intentions en matière d'intégration des technologies acquises lors des rachats de sociétés telles que Nimsoft ou 3Tera. Certes HP Software a bien confirmé son intention de tirer partie de la stratégie de convergence affichée par la division infrastructure de la firme pour développer une offre de cloud, mais sans entrer dans les détails. Il ne faudrait pourtant pas grand chose pour compléter les briques d'orchestration et d'automatisation acquises lors du rachat d'Opsware et bâtir une solution de gestion de cloud.

Un point que concède volontiers le nouveau patron de la division logicielle d'HP, Bill Veghte (en photo), un ex-Microsoft qui a notamment piloté le lancement de Windows Server 2003 et de Windows 7. Veghte n'est arrivé à la tête d'HP Software qu'il y a un mois. Mais dans une discussion avec LeMagIT, il a montré un vrai intérêt pour les problématiques d'administration de cloud. Et de nous donner rendez-vous au prochain Software Universe, à barcelone en décembre pour faire le point sur le sujet.
Cliquez pour dérouler

Cette année toutefois, le discours des différents responsables d’HP était matiné d’une touche de cloud. Selon HP, BSM 9.0 s’appuie sur un modèle d’exécution de services qui permet aux responsables informatiques de disposer d’une vue unifiée de l’ensemble de leurs services applicatifs qu’ils s’exécutent localement ou sur un site distant (dans le cloud, ou chez un prestataire externe), sur une infrastructure physique ou sur une infrastructure virtualisée. Selon Purohit, cette vue unifiée permet d’analyser plus rapidement les problèmes et donc de maintenir les SLA à un niveau élevé. Selon Paul Muller, le vice-président en charge du marketing de la division logicielle d’HP, le fait de disposer d’un modèle de service unifié et fréquemment mis à jour est essentiel dans la perspective d’une plus grande migration des environnements clients vers le cloud. Selon lui, la fréquence des changements est en effet très supérieures dans le cloud à ce qu’elle est sur une infrastructure physique.

De nouveaux modules pour HP BSM 9.0
Parmi les principales nouveautés de BSM 9.0, notons, l’arrivée de la version 9.0 de Network Management Center l’outil de supervision réseau d’HP. NMC inclut notamment Network Node Manager, le composant historique de cartographie et de supervision de réseau d’Openview, et Network Automation Center, l’outil de gestion du changement, d’audit et de gestion de la conformité réseau d’HP. Une autre nouveauté est HP Operations Manager i 9.0, l’outil d’administration de systèmes de la firme qui fournit des services de diagnostic de fautes et de performances de l’éditeur.  Operations Manager s’interface avec des agents pour la plupart des OS du marché ainsi qu’avec Sitescope le système de supervision et d’analyse à base de sonde d’HP.

BSM 9.0 marque aussi le lancement de HP BAC (Business Availability Center) Anywhere, un service SaaS qui permet à un administrateur d’obtenir des informations de performances sur ses services web vu de l’utilisateur. BAC Anywhere s’appuie sur le réseau mondial de point de présence d’HP pour tester la performance des services de l’entreprise depuis l’extérieur. BAC Anywhere est une alternative ou un complément à Business Availability Center 9.0 l’outil de monitoring applicatif et de diagnostic d’HP.

Pour approfondir sur Administration de systèmes

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close