IBM riposte aux lames Xeon 7500 en dévoilant de nouvelles lames Power7

Deux semaines à peine après le lancement des serveurs à base de puces Xeon 7500 "Nehalem-EX", des puces qui ont pour ambition de venir marcher sur les plates-bandes des serveurs Unix, IBM réplique sur le terrain des lames en dévoilant trois serveurs lames à base de processeurs Power7. Ces machines affichent des performances solides à des prix somme toute très raisonnables. Tout en bénéficiant des acquis de la plate-forme Power et d'AIX en matière de fiabilité et de virtualisation.

IBM a étendu cette semaine son offre de serveurs à base de puces Power7 en lançant de nouveaux serveurs lames pour succéder aux actuelles blades Power6+ JS23 et JS43. Le cœur de la nouvelle offre est la lame BladeCenter Power Systems 701 Express, équipée d’un processeur Power7 octo-cπur cadencé à 3 GHz et capable d’accueillir jusqu’à 128 Go de Ram. Cette lame compacte dispose d’un emplacement pour disque dur SAS, de deux connecteurs Gigabit Ethernet intégrés et d’un processeur de service pour l’administration à distance. Selon Big Blue, ses performances sont environ deux fois supérieures à celles de la lame JS23.

S’inspirant du design de ses lames Opteron et Intel EX5, qui peuvent être agrégées pour concevoir un système SMP plus ambitieux, IBM a conçu une version dérivée de la lame PS701, baptisée FC8358 SMP. Cette lame reprend les caractéristiques essentielles de sa cousine (le service processeur en moins) et vient s’enficher aux côtés d’une lame PS701 complète pour donner naissance à la lame BlaceCenter PS702 Express, un serveur SMP à deux processeurs Power7.  En entrée de gamme, Big Blue propose aussi la lame BladeCenter PS700, équipée d’un Power7 à quatre cœurs cadencés à 3 GHz et capable d’accueillir jusqu’à 64 Go de Ram ainsi qu’une version d’AIX baptisée AIX 6 Express, spécifiquement conçue pour réduire le coût de l’OS d’IBM pour les PME (elle est limitée à 4 cœurs et 8 Go de Ram par coeur).

Des performances solides...

Selon Big Blue, la lame PS702 Express offre des performances Specint_rate 2000 4 fois meilleures que celles d’une lame HP Integrity BL860c et 3,25 fois meilleures que celles d’une lame Sun T6340. Elle est aussi environ 3 fois plus rapide que la même lame Sun au benchmark Specjbb2005 (1,1 millions de bop contre un peu plus de 388 000 pour le modèle de Sun). Pas fou, IBM ne s’est pas risqué à une comparaison avec des lames Xeon 7500 - notamment avec les lames HX5 présentes à son catalogue. Les résultats auraient sans doute été moins flatteurs : une lame à base de Xeon 7540 devrait en tout logique produire un score SpecInt_rate supérieur à celui de la lame PS702 Express, mais un score Specjbb inférieur (un Dell R810 bi-socket à base de X7560 plafonne ainsi à un peu plus d’un million de bops)

...pour des prix raisonnables

Il faut compter environ 7 000 $ pour une lame PS700 Express avec 16 Go de Ram et un disque SAS 300 Go, environ 9 750 $ pour une lame PS701 Express avec 32 Go de Ram et environ 19 000 $ pour une lame PS702 avec deux puces octo-cœurs et 64 Go de Ram. Ces prix s’entendent pour des lames configurées pour AIX, mais sans les licences de l’OS ni la maintenance. A titre indicatif, le coût d’AIX 6.1 Edition standard et de sa maintenance sur 3 ans est de 13 408 $ sur la lame PS702 Express. Il descend à 6 704 $ pour une lame PS 701 Express et à 3 352 $ pour une lame PS700 Express. A titre de comparaison, une lame BladeCenter HX5 bi-socket avec deux puces Xeon 7540 à 2 GHz est proposée au prix de 15 000 $ par Big Blue avec 64 Go de Ram, un prix auquel il faut ajouter le coût d’une licence Windows ou Linux.

Les dernières nées d'IBM sont donc proposées à un prix compétitif par rapport aux lames haut de gamme x86, mais avec l'avantage de faire tourner des environnements systèmes éprouvés et offrant des caractéristiques d'entreprise haut de gamme. Une fois virtualisées, elles ne devraient d'ailleurs guère être plus coûteuses que leurs concurrentes virtualisées avec VMware vSphere. Elles pourraient donc séduire nombre de clients qui hésitent entre Unix et Windows ou Linux pour certaines applications, tout en permettant à IBM de protéger sa base installée d'entrée de gamme. Accessoirement, les lames Power Systems PS70x pourraient aussi séduire des clients cherchant à remplacer de vieux serveurs en rack Power 5 et Power 6 sans se ruiner.

Les trois lames sont certifiées pour fonctionner avec IBM i 6.1 et ultérieur (ex OS/400), IBM AIX v5.3 et v6.1, Novell SLES 10 SP3 et 11 SP1 et Red Hat Entreprise Linux 5.5 et ultérieur. La disponibilité des lames PX70x est attendue pour le mois de juin.

En complément :

- Analyse : serveurs x86, le printemps relance la bataille entre Intel et AMD

Pour approfondir sur BPO

- ANNONCES GOOGLE

Close