Stockage : le point sur les annonces de la semaine écoulée

La semaine dernière a été relativement riche en annonces dans le stockage avec notamment la mise à jour par Synology et par Nexenta de leur OS dédié, ainsi que l'annonce par LaCie de nouveaux systèmes NAS d'entrée de gamme pour PME. Enfin, Sepaton a conclu la semaine avec l'annonce de son nouveau système de déduplication en cluster, positionné comme concurrent direct des systèmes de Data Domain (dépourvus de capacité de clustering). Ces annonces viennent s'ajouter à la refonte par EMC de ses plug-in VMware pour Celerra (voir le lien en fin d'article).

La semaine dernière a été relativement riche en annonce stockage avec notamment l'ajout par Nexenta de fonctions de déduplication à son OS de stockage NexentaStor, la refonte par Synology de l'OS de ses NAS PME, ainsi que l'annonce par LaCie de nouveaux systèmes NAS d'entrée de gamme pour PME. Enfin, Sepaton a conclu la semaine avec l'annonce de son nouveau système de déduplication en cluster, positionné comme concurrent direct des systèmes de Data Domain (dépourvus de capacité de clustering). Ces annonces viennent s'ajouter à la refonte par EMC de ses plug-in VMware pour Celerra (voir le lien en fin d'article).

Synology lance DiskStation Manager 2.3

Connu notamment pour ses systèmes de stockage NAS à destination du grand public et des PME, Synology vient de lancer DiskStation Manager 2.3 (DSM), la nouvelle mouture de son système d'exploitation. Cette dernière apporte des améliorations dans la gestion des modes RAID, la gestion des volumes, le chiffrage des données ainsi qu'un nouveau mode d'accès à distance à l'administration des NAS. Notons que l'arrivée de DSM 2.3 intervient peu de temps après le lancement du nouveau haut de gamme de la firme, le DS1010+, un NAS à cinq disques motorisé par une puce Atom D510 à 1,67 GHz et équipé de deux ports Gigabit. Il est à noter que la capacité du DS1010+ peut être étendue via l'ajout d'un modules DX5 (5 disques additionnels via interface e-Sata avec multiplicateur de ports).

LaCie renforce son offre NAS pour PME

LaCie a renforcé la semaine passée son offre de serveurs NAS pour PME avec le lancement de la seconde génération de ses boitiers "Network", les d2 Network 2, 2big Network 2 (deux disques) et 5big Network 2 (cinq disques).

Ces nouveaux modèles sont administrables au travers d'une interface web largement revue et sont capable d'avertir l'administrateur en cas d'événement important (problème de température, défaillance d'un disque, problème de quota...). Le modèle haut de gamme, le 5big Network 2 supporte les modes Raid 5 et 6 en plus des modes Raid 0 et 1 et peut fournir des services en mode bloc via le support du protocole iSCSI. Il dispose en standard de deux ports supportant l'agrégation de liens ou la répartition de charge.

Les nouveaux modèles sont garantis 3 ans et sont vendus aux prix respectifs de 166 € HT (1 To), 290 € HT (2 To) et 825 € HT (5  To)

Nexenta ajoute la déduplication ZFS à son système de stockage NexentaStor 3.0

Nexenta, une start-up californienne qui s'est fait connaitre en développant les premières appliances de stockages NAS basées sur OpenSolaris et son système de fichiers ZFS, a annoncé l'arrivée pour la fin du mois de mars de NexentaStor 3.0, la dernière mouture de son système d'exploitation orienté stockage.

Nexenta nous avait été présenté en 2007 par Jeff Bonwick, le père de ZFS, lors de JavaOne. Depuis la firme a fait du chemin et a remporté un certain succès en offrant un système de stockage fiable, performant et doté d'une interface d'administration web simple d'emploi, le tout à un tarif particulièrement attractif. La firme compterait aujourd'hui plus de 12 000 utilisateurs enregistrés pour son OS SAN/NAS, dont certains l'ont déployé à grande échelle tel que Site5, un hébergeur américain avec près de 400 To de données.

La grande nouveauté de la version 3.0 est l'arrivée de la déduplication de données en ligne, une fonction apparue début novembre dans ZFS et ajouté à OpenSolaris dans la build 128 en décembre dernier (le code OpenSolaris en cours de développement doit servir de base à Solaris 11 attendu dans le courant 2011). Nexenta met ausi en avant VMDC une application permettant de gérer de façon transparente le stockage depuis les grands environnements de virtualisation (et notamment VMware ESX et XenServer). L'arrivée de NexentaStor 3.0 devrait s'accompagner d'une refonte de la grille tarifaire de l'éditeur, refonte non encore précisée.

Déduplication : Sepaton s'attaque à DataDomain

Sepaton (anacyclique de No Tapes) a annoncé la disponibilité du S2100-MS2, son nouveau système de déduplication en cluster s'appuyant sur sa technologie DeltaStor software. Le S2100-MS2 est un système à deux noeuds en cluster doté d'une capacité initiale de 30 To extensible à 160 To. Il peut ingérer des données à un rythme de 1200 Mo/s. Le cluster est motorisé par la version 5.3 de DeltaStor qui supporte notamment l'intégration avec le logiciel de sauvegarde EMC NetWorker (versions 7.3, 7.4 et 7.5), en plus de Symantec NetBackup, IBM TSM et HP Data Protector. Le prix de base d'un système S2100-MS2 débute à 321 000 $ (licence logicielle incluse).

Lire aussi sur leMagIT :

EMC met à jour son plug-in VMware pour les baies unifiées Celerra

Pour approfondir sur Backup et protection de données

Close