Les dépenses en cloud public : 109 Md$ en 2012, 206,6 Md$ en 2016

Le marché "cloud public" a progressé de quasiment 20% en un an. Et devrait doubler d'ici 2016. Une explosion à relativiser dans la mesure ou Gartner intègre dans son calcul les revenus liés à la publicité sur les plates-formes mutualisées. Le Paas - objet de toutes les attention côté éditeurs - peine de son côté à décoller.

Si aujourd’hui le segment du BPaas (pour Business Process as a service) domine largement le secteur des services de cloud public dans le monde en 2012, le Iaas devrait connaître la croissance la plus rapide. C’est l'une des conclusions que l’on pouvait dresser du dernier rapport Gartner. Sur un marché des services de cloud public en progression de 19,6 % en un an, à 109 milliards de dollars en 2012, et une progression continue jusqu’en 2016 - date où ils représenteront 206,6 milliards de dollars - les services cloud forment «le secteur à plus forte croissance sur l’ensemble du marché IT», note Gartner.

 En 2012, le segment du BPaas devrait dominer le marché avec des revenus de l’ordre de 84,2 milliards de dollars contre 72 milliards de dollars en 2011. Dans ses calculs, Gartner a toutefois associé le segment de la publicité dites "Cloud" à savoir les achats d'espace sur les plates-formes mutualisées qui représentent 47% de l’ensemble du secteur. Des chiffres du BPaas à fortement nuancer donc.

 Derrière et presque sans surprise, la Saas est le second segment qui attire les entreprises dans le cloud public. Les applications Web devraient atteindre 14,4 milliards de dollars en 2012. Mais cette icône du cloud pour nombre d’entreprise sentira le vent du Iaas, rapporte le cabinet d’analystes, qui anticipe une croissance quasi-fulgurante de l’infrastructure as a service publique jusqu’en 2016. En 2012, le Iaas devrait croitre de 45,4% à 6,2 milliards de dollars. Mais, souligne Gartner, en 2016, ce segment pèsera presque le même poids que le Saas.

 Pourtant clé dans le développement de services Saas et donc BPaas, le Paas quant lui peine encore à véritablement décoller. Le cabinet d’analyste, tout en rapportant «une forte croissance» prévoit des revenus de 1,2 milliards de dollars en 2012. Une preuve que l’offre doit un peu plus se structurer.

 Les services de gestion et de sécurité Cloud devraient atteindre quant à eux 3,3 milliards de dollars. Gartner promet une croissance de ce segment dans les années à venir.

 Logiquement, c’est l’Amérique du nord qui représente en 2012 le plus gros marché. Gartner prédit des croissances plus rapides dans les pays émergents, citant l’Asie/Pacifique la Chine et l’Amérique Latine, notamment. Frappée par la crise, l’Europe de l’Ouest restera derrière.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close