Les actionnaires d’ESR donnent leur feu vert au rachat par Osiatis

ESR tombe officiellement dans le giron d’Osiatis.

ESR tombe officiellement dans le giron d’Osiatis. Les actionnaires d’ESR, réunis ce vendredi lors d’une assemblée générale ont donné leur feu vert au rapprochement des deux entités. Les négociations entre ESR et Osiatis, deux spécialistes des services d’infrastructures, avaient débuté en juillet dernier

 Cette approbation des actionnaires d’ESR permet ainsi à Osiatis de prendre le contrôle de 62% du capital de la société en souscrivant à l’augmentation de capital prévue. Le nouvel ensemble affiche un chiffre d’affaires cumulé de 311 millions d’euros en 2011, pour un effectif de quelque 4 500 personnes. De quoi lui donner une taille critique pour batailler sur un marché des services aux infrastructures et de l'externalisation, dont la croissance moyenne devrait atteindre 3 ou 4% jusqu’en 2015 (Source Pierre Audoin Consultants).

Comme prévu dans le projet initial, Osiatis lancera entre le 4 et le 24 octobre une offre publique sur l’ensemble de titres restants d’ESR.

 « Cette opération marque une nouvelle étape dans le développement d'Osiatis et dans son ambition d'être un leader sur ses marchés », souligne Jean-Maurice Fritsch, coprésident d'Osiatis, dans un communiqué.

 Début juin, Osiatis a annoncé le rachat des activités développement de BT Global Services en France

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close