44% des entreprises IT menacées à court terme

Crise économique, concurrence effrénée, baisse des prix, disparités géographiques, investissements considérables : tout concourt à fragiliser le secteur IT. Et à accélérer la consolidation du secteur.

Si l'on en croit Alix Partners, 44% des entreprises du secteur IT pourraient connaître des difficultés financières dans les deux ans, pouvant dans certains casaller jusqu'au dépôt de bilan. Le cabinet de conseil en restructuration dresse ce constat après avoir analysé la situation de 1.195 entreprises technologiques. Les opérateurs de télécommunications seraient particulièrement vulnérables. Ainsi,les 2/3 d'entre eux seraient menacés, à cause notamment des investissements gigantesques nécessaires au déploiement de leurs infrastructures et des sommes déboursées pour l'acquisition de concurrents. Avec 87% des entreprises concernées, l'électronique grand public serait encore plus exposée. Cette dernière est en effet à la fois victime d'une concurrence effrénée tirant les prix vers le bas et confrontée à une faible demande de la part du consommateur.


Les entreprises du Vieux continent sont particulièrement désavantagées estime le cabinet. « On constate que les entreprises asiatiques se contentent de marges plus réduites dans l'espoir de conquérir de nouvelles parts de marché; ce qui peut constituer un désavantage, notamment pour les entreprises nord-américaines et européennes », note Karl Roberts, directeur général d'Alix Partners.

L'étude constate par ailleurs que les entreprises européennes ont réduit leurs investissements depuis 2006. A l'époque, ces derniers représentaient 10,2% du chiffre d'affaires. On est tombé à 9,4% aujourd'hui.


Ce facteur, combiné à une situation économique léthargique, ne peut que favoriser les opérations de consolidation croit savoir Alix Partners. Au grand bénéfice des fonds de capital-investissement. En effet, le secteur IT, malgré les menaces qui pèsent sur lui, constitue encore un des rares secteurs en croissance. Et, note le cabinet, un investissement relativement sans risque.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close