Résultats : Apple bat tous ses records et se rapproche du premier rang mondial

La firme à la pomme continue à battre tous les records en matière de résultats et se rapproche peu à peu du numéro un mondial de l'informatique, HP. Surtout, Apple est maître de son destin avec 76 Md$ de trésorerie, de quoi se payer 4 fois Yahoo, 2,5 fois Dell ou l'intégralité de HP...

Apple, bientôt numéro un mondial de l’informatique ? Au rythme actuel de croissance de la firme à la pomme, cette hypothèse devient de plus en plus probable.

Pour son troisième trimestre fiscal, achevé le 25 juin 2011, la firme à la pomme a engrangé un chiffre d’affaires de 28,57 Md$, soit une progression de 81,9 % sur un an. Dans le même temps, la société dirigée par Steve Jobs a vu son bénéfice net bondir à 7,31 Md$, soit une progression de 121,9 %. Ces résultats dépassent de très loin les estimations des analystes financiers, qui tablaient sur un CA d’environ 25 Md$ et sur un bénéfice par action de l’ordre de 5,80 $ (contre 7,79 $ au final).

Surtout, ces résultats rapprochent de plus en plus Apple de la tête du marché informatique mondial. Ainsi, l’actuel numéro un mondial de l’informatique, HP, a réalisé un CA de 31,6 Md$ au cours de son dernier trimestre fiscal et un bénéfice de 2,3 Md$. Mais la croissance du géant californien est anémique tandis que celle d’Apple est explosive.

Encore une fois, Apple a battu tous ses records historiques au cours d’un trimestre pourtant réputé calme. Car le trimestre en cours (qui est celui des achats de rentrée) et le dernier trimestre fiscal sont en général beaucoup plus porteurs pour la firme.

Selon Apple, les résultats ont été tirés par la hausse de 141 % des ventes d’iPhone mais aussi par l’explosion des ventes d’iPad qui ont atteint 9,25 millions d’unités soit une progression de 183 % sur un an. Les ventes de Macintosh ont quant à elles, poursuivi leur progression quoiqu’à un rythme plus modeste que les autres gadgets de la marque. Les ventes de Mac ont ainsi atteint 3,95 millions d’unités soit une croissance de 14 % sur un an (+16% en revenus). Les ventes d’iPod, enfin, ont reculé de près de 20 % pour s’établir à 7,54 millions d’unités.

Apple, bientôt numéro un mondial de l’informatique ? Au rythme actuel de croissance de la firme à la pomme, cette hypothèse devient de plus en plus probable.

Pour son troisième trimestre fiscal, achevé le 25 juin 2011, la firme à la pomme a engrangé un chiffre d’affaires de 28,57 Md$, soit une progression de 81,9 % sur un an. Dans le même temps, la société dirigée par Steve Jobs a vu son bénéfice net bondir à 7,31 Md$, soit une progression de 121,9 %. Ces résultats dépassent de très loin les estimations des analystes financiers, qui tablaient sur un CA d’environ 25 Md$ et sur un bénéfice par action de l’ordre de 5,80 $ (contre 7,79 $ au final).

Surtout, ces résultats rapprochent de plus en plus Apple de la tête du marché informatique mondial. Ainsi, l’actuel numéro un mondial de l’informatique, HP, a réalisé un CA de 31,6 Md$ au cours de son dernier trimestre fiscal et un bénéfice de 2,3 Md$. Mais la croissance du géant californien est anémique tandis que celle d’Apple est explosive.

Encore une fois, Apple a battu tous ses records historiques au cours d’un trimestre pourtant réputé calme. Car le trimestre en cours (qui est celui des achats de rentrée) et le dernier trimestre fiscal sont en général beaucoup plus porteurs pour la firme.

Selon Apple, les résultats ont été tirés par la hausse de 141 % des ventes d’iPhone mais aussi par l’explosion des ventes d’iPad qui ont atteint 9,25 millions d’unités soit une progression de 183 % sur un an. Les ventes de Macintosh ont quant à elles, poursuivi leur progression quoiqu’à un rythme plus modeste que les autres gadgets de la marque. Les ventes de Mac ont ainsi atteint 3,95 millions d’unités soit une croissance de 14 % sur un an (+16% en revenus). Les ventes d’iPod, enfin, ont reculé de près de 20 % pour s’établir à 7,54 millions d’unités.

Résultats d'Apple vs résultats d'HP

Au vu des performances récentes d’Apple, la firme à la pomme pourrait se hisser au premier rang mondial des constructeurs au dernier trimestre 2011. Pas si mal pour une firme à laquelle Michael Dell recommandait de déposer le bilan en octobre 1997 « afin de rendre l’argent encore dans les caisses aux actionnaires ». Il est vrai qu’à l’époque l’action Apple valait moins de 5 $ et que durant ce dernier trimestre 1997, la firme avait péniblement réalisé un CA de 1,57 Md$ pour un maigre bénéfice de 47M$... Notons qu'après le trimestre écoulé, Apple dispose de plus de 76 milliards de dollars de trésorerie, de quoi - par exemple - racheter 2,5 fois Dell, 4 fois Yahoo... ou de quoi se payer Hewlett-Packard.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close