Jenkins / Hudson : une réunion improbable, selon le créateur du projet

Le créateur du projet d’intégration continue Hudson, Kohsuke Kawaguchi, soutient qu’un rapprochement entre Hudson, aujourd’hui chez Eclipse, et son fork Jenkins est plus qu’improbable. Les deux projets seront davantage concurrents.

dsc00694

Le mariage n’aura pas lieu. Les chances de voir prochainement Jenkins et Hudson fusionner ou de voir les membres soutenant Jenkins rallier la communauté Eclipse sont peu probables, nous a confirmé Kohsuke Kawaguchi, créateur d’Hudson et initiateur de Jenkins, en visite à Paris pour la conférence What’s Next.

Le clash entre Oracle et la communauté Hudson remonte à décembre 2010. A cette époque, la communauté d’Hudson, un projet d’intégration continue Open Source initié au temps de Sun, a décidé de migrer le code du projet hors des serveurs de Sun / Oracle pour des raisons techniques (l’instabilité, notamment). Cette initiative, visiblement non anticipée par la firme de Larry Ellison, provoqua la colère d’Oracle qui fit valoir son droit de paternité sur Hudson, déclarant à la communauté qu’elle pouvait bien migrer, mais sans utiliser la marque. Sans issue possible, la communauté, après réflexion, décide de sonder la communauté en vue de créer un dérivé d’Hudson. Ce dernier, acté, prendra finalement le nom de baptême de Jenkins.

Sauf que, quelques mois plus tard, Oracle prend la décision de confier l’intégralité du projet (code et marque) Hudson à la fondation Eclipse - un utilisateur clé de Hudson pour la gestion de ses projets internes. Laissant Jenkins quelque peu sur le bas-côté. “Il était clair qu’Oracle n’était pas intéressé à travailler avec nous”, commente Kohsuke Kawaguchi. “J’ai été surpris par le fait que les membres de la communauté Jenkins n’aient été pas consultés sur le projet de transmettre Hudson à Eclipse. Mais d’une certaine manière, je trouve cela positif. […] Les personnes impliquées dans les conversations avec Oracle ces derniers mois étaient en proie au désarroi […]."

Une solide communauté Jenkins

Pourtant, ajoute-t-il, “l’adoption de Jenkins est plutôt bonne, ces derniers mois. Donc, ils [les utilisateurs qui ont suivi Jenkins, NDLR] sont convaincus que cette orientation donnée par Oracle n’était pas nécessaire. Pour eux, le projet entre les mains d’Oracle n’étaient de toute façon pas tenable. D’où le succès de Jenkins qui les a convaincus que c’était la bonne direction”.  ll apparait donc que la communauté Hudson - ou du moins ses membres clés - soutient déjà le projet Jenkins, et n’a pas l’intention de rejoindre Hudson désormais chez Eclipse. “Comme dans un couple séparé qui essaie de se remettre ensemble pour le bien-être des enfants, les chances de réussite sont assez minces. Il est de plus en plus improbable que ce rapprochement existe. Et cela est bien fâcheux”, nous confie-t-il.

Des discussions avec Eclipse

S’il confirme qu’un dialogue avec la fondation a lieu, “il existe encore beaucoup de tensions sur ce qui s’est passé. Et de nombreux compromis doivent être fait dans les deux camps, soutient-il, sous-entendant qu’un rapprochement serait aujourd’hui quelque peu “risqué”.

On se dirige donc davantage vers une cohabitation, plutôt que vers une combinaison. Kohsuke Kawaguchi préfère quant à lui parler de compétition, comme “avec d’autres projets du même ordre”.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close