« Spin-in » façon Google / Hadopi++ / Chine / Windows 7 & WiFi / Ratage 1 / Ratage 2

Le « Spin-in », la recette de Google pour l’innovation.

Le « Spin-in », la recette de Google pour l’innovation. (L’expansion)

Ça s’est vu, Google vient de racheter reMail, une application de consultation de courriers électroniques, pour iPhone, avec recherche plein texte, à l’un… de ses anciens collaborateurs. Et, du coup, l’a rembauché. Nos confrères s’arrêtent sur cette logique consistant en un véritable jeu de billard à trois bandes pour ramener de l’innovation au bercail – en laissant, au passage, le soin à des investisseurs externes de prendre le risque de l’innovation.

Oups, c’est plus fort que moi : je veux verrouiller Internet (Computerworld)

Nos confrères ont mis la main sur une copie partielle de ce qui pourrait bien être le prochaine accord international de protection de la propriété intellectuelle sur Internet. À qu’il ne s’agisse simplement de réguler la consommation des biens culturels en ligne. Ou de la canaliser. Bref, si l’on en croît ce document, l’industrie culturelle persiste et signe dans 1- la protection des contenus par des DRM dont l’histoire a déjà prouvé la contre-productivité (ou moins l’inefficacité, ou juste la capacité de nuire au consommateur légitime) et, 2 – la riposte graduée… Le grand soir d’Hadopi se profilerait-il ?

Chine : jusqu’où le bouchon peut-il aller ? (Financial Times)

Selon nos confrères, les Etats-Unis et l’Union Européenne ont décidé de parler d’une même voix. Pour expliquer à la Chine que, trop, décidément, c’est trop. Ou, en clair, qu’examiner que le code de produits de sécurité comme des pare-feu ne passe par les fourches caudines de l’administration chinoise n’est pas acceptable. On ne sait jamais, semblent penser nos édiles : les secrets industriels associés pourraient être transférés à des concurrents de nos champions occidentaux (parce qu’ils y ont pas déjà accès ?, ndlr) ou, pire, le gouvernement chinois pourrait en profiter pour glisser des backdoors dans ces codes. Paranoïa ou réserves raisonnables ?

Windows 7 et WiFi :la fonction en trop (Network World)

Windows 7 dispose d’une fonction permettant à son utilisateur de transformer son PC en point d’accès WiFi. Jusque là, rien de très surprenant. Qui n’a pas déjà utilisé cette fonction, sou Mac OS X, pour partager son onéreuse connexion filaire dans un hôtel ? Le souci, c’est qu’avec Windows 7, l’interface WiFi peut être configurée pour, simultanément, jouer le rôle de terminal WiFi et de point d’accès. Une capacité qui, mal employée, pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les réseaux d’entreprises non protégés par des systèmes de gestions des identités et des accès.

Histoire d’un raté : le département américain de la sécurité intérieure échoue à sécuriser ses collaborateurs (Information Week)

Oups. Tous les collaborateurs du département américain de la sécurité intérieure devraient disposer d’une carte d’identification électronique… depuis le 27 octobre 2008. Une première échéance reportée au 22 septembre dernier. Et désormais au 30 septembre 2011. Cela concerne, en tout, un petit 235 000 personnes aux fonctions directement liées… à la sécurité d’un pays. Des défauts de management, un financement insuffisant et une infrastructure IT déficiente seraient à l’origine du retard du projet.

Histoire d’un raté II : ou comment économiser des millions en ré-internalisant (Computerworld)

Loin des dogmes, voici l’histoire d’une entreprise américaine qui a décidé de prendre le taureau par les cornes et de rompre son contrat pluriannuel – 13 ans – avec EDS (HP).  Pour ré-internaliser ses ressources informatiques. À la clé ? Des embauches, bien sûr, mais une flexibilité optimale, selon le DSI de l’entreprise citée ici en exemple. Et, surtout, des économies : déjà 3,6 M$ en environ douze mois, soit 17 % du budget IT. Et ce malgré 29 salariés supplémentaires.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close