Exclusif : Sanofi-Aventis attrape le virus de l'infogérance

Après plusieurs très gros contrats, les grands prestataires de la place sont en compétition sur un nouveau "mega-deal" : l'infogérance des infrastructures de Sanofi-Aventis. Le groupe pharmaceutique entend consolider tous ses serveurs au sein de trois datacenters, un par continent.

Ce n'est pas encore l'automne, mais les méga-contrats d'infogérance se ramassent déjà à la pelle. Après l'assureur Aviva (contrat remporté par HP, 1 milliard de dollars sur 10 ans, transfert de 300 personnes), après Alcatel-Lucent (HP encore, pour un montant estimé à près de 2 milliards sur 10 ans, plus de 1 000 salariés transférés), après Carrefour France (IBM, 180 M€ sur 5 ans, 60 salariés transférés), après SFR (Steria, 100 M€ sur 4 ans), c'est au tour de Sanofi-Aventis de mettre les grands prestataires de la place sur les dents.

Entre 500 et 600 millions d'euros sur cinq ans

Ces derniers doivent répondre ces jours-ci à un appel d'offres du groupe pharmaceutique (27,6 milliards d'euros de CA en 2008). Le grand compte envisage de confier la gestion de toutes ses infrastructures dans le monde à un ou des prestataires. La consultation est en effet découpée en trois lots, un par continent. Selon nos sources, ce contrat d'hébergement et de services d'exploitation représente un montant compris entre 500 et 600 millions d'euros sur cinq ans.

Aucun transfert de personnel, ni rachat d'actifs ne sont prévus. Le groupe pharmaceutique devrait établir une short-list d'ici la fin du mois. Le contrat vise dans un premier temps à choisir les trois datacenters qui seront retenus pour faire tourner l'informatique du groupe en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Puis, les quelque 10 000 serveurs du grand compte y seront consolidés. L'informatique de Sanofi-Aventis est aujourd'hui relativement décentralisée, avec une DSI par grande branche d'activité et pas moins de 25 datacenters. Ce gigantesque projet de consolidation marque un virage vers une logique plus centralisée.

En complément :

- Externalisations : SFR en donne plus pour économiser plus

- Infogérance de Carrefour : IBM doit transformer les systèmes du distributeur

- Infogérance d'Alcatel-Lucent : HP sort vainqueur, 1 000 salariés transférés

- Infogérance : Alcatel-Lucent confirme le retour des mega-deals

Pour approfondir sur Industrie et distribution

- ANNONCES GOOGLE

Close