Développement mobile : l'OS prime sur le terminal

Selon Evans Data, les développeurs d'applications mobiles ne prennent plus en compte le terminal et le support du constructeur lorsqu'ils ont à choisir une plate-forme. Ce sont désormais l'OS et l'environnement de développement qui priment. Quitte à s'ouvrir aux netbooks.

Poussés par les alizés des applications hébergées du Cloud Computing, les développeurs d'applications mobiles se moquent de plus en plus du périphérique sur lequel leurs applications vont s'exécuter. Iphone, Blackberry, Nokia Symbian, Android ou encore Windows Mobile, fi du terminal, place au système et à son mécanisme. Quitte d'ailleurs à considérer les netbooks dans la grande famille des vecteurs à applications mobiles.

C'est ce que révèle la dernière étude du cabinet Evans Data qui a constaté que l'appareil et le support du constructeur ne constituaient plus les premiers éléments déterminants dans le choix des développeurs mobiles. Ces derniers privilégient à 40,8% le langage de programmation, à 35,9% le système d'exploitation, à 30,9% l'environnement d'exécution et enfin à 30,3% les outils de développement. Le terminal et le support ne comptent plus que pour 20,7% et 16% dans le choix d'une plate-forme mobile, souligne alors Evans.

evansjpg

Il n'est ainsi pas étonnant de constater qu'un développeur d'applications mobiles sur cinq écrirait actuellement des applications destinées aux netbooks, affirme encore Evans. Et quelque autres 24% s'y prépareraient pour l'année à venir.
L'une des particularités des systèmes créés spécifiquement pour les netbooks est notamment leur interface utilisateur qui mêle les applications aux services hébergés – comme les Google Apps -  par des accès rapides et ergonomiques. Comme peuvent également le faire les systèmes pour smartphones.
Le projet Moblin (initié par Intel puis versé à la Linux Foundation),  JoliCloud (projet de Tariq Krim qui a levé 4,2 millions de dollars) et notamment Ubuntu Remix, une version refondue de la distribution de Canonical pour netbooks en sont quelques exemples.

Lire aussi
Arnaud Laprévote, Mandriva : « l'innovation dans les interfaces graphiques est la clé de l'adoption de Linux

Pour approfondir sur OS mobile

- ANNONCES GOOGLE

Close