JavaOne : Sun arme JavaFX pour lutter contre Flash

Avec la version 1.2 de JavaFX et ses améliorations de performances, mais aussi JavaFX TV pour les téléviseurs ou encore le futur outil de conception graphique d’interfaces utilisateurs, Sun semble lancer une offensive frontale contre un adversaire qu’il se garde de nommer : Adobe, et son Flash.

dsc 1887La version 1.2 de JavaFX, dévoilée à JavaOne, qui se déroule actuellement à San Francisco, ressemble à bien plus qu’une simple mise à jour. Certes, c’est bien de cela qu’il est question avec, notamment, des améliorations de performances et le support des localisations linguistiques. Mais JavaFX 1.2 a surtout des airs d’arme de guerre pointée en direction d’Adobe et, tout particulièrement, de Flash. Pour rivaliser avec ce dernier - ce qui reste un défi, d'autant que la version 1.0 a laissé un souvenir mitigé aux développeurs -, la version 1.2 de JavaFX est par exemple enrichie du support de RTSP (protocole de transmission en flux – streaming – en temps réel) mais aussi et surtout d’une nouvelle librairie pour les interfaces utilisateur multi-plateformes censée couvrir les besoins des ordinateurs personnels, mais aussi des téléphones mobiles Java et, demain des téléviseurs, avec JavaFX TV. Dès la fin 2009, Sun proposera en outre JavaFX Authoring Tool, un outil graphique de conception des interfaces utilisateur.

Et Jonathan Schwartz d’insister sur les succès existants de Java dans l’électronique grand public avec, en particulier, les lecteurs Blu-Ray. JavaFX TV a quant à lui fait l’objet d’une démonstration sur un téléviseur prototype signé LG – « le troisième écran de notre histoire », explique-t-il en référence aux deux premiers, celui du PC et celui du téléphone mobile.

Mais la stratégie de Sun avec JavaFX semble aussi intéresser beaucoup Larry Ellison : le patron d’Oracle est largement revenu dessus, jusqu’à évoquer le développement d’applications, par Sun, pour les terminaux mobiles Android, qu’il s’agisse de smartphones ou de netbooks. Jusqu’à décrier ouvertement un Ajax sur lequel l’éditeur a pourtant largement investi par le passé.

Le début d’une nouvelle stratégie commerciale ?

Parallèlement à l’annonce de JavaFX 1.2, Sun a présenté l’Update 12 de Java SE 6. Sa principale nouveauté, le garbage-collector G1, n’a pas manqué de faire parler d'elle. Pour ses apports sur la gestion de la mémoire des applets Java bien-sûr ; mais pour les termes de sa licence surtout. Ceux-ci précisent en effet que G1 n’est utilisable en production que moyennant la souscription d’un contrat de support. Le début d’une stratégie commerciale agressive autour de Java ? Que nenni répond-on d’un seul homme chez Sun : G1 ne serait simplement pas assez mature pour être exploité en production ; un contrat de support est donc requis.

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close