Revue de presse : Xeon six coeurs / Google à la peine / Piratage / 3G / Données personnelles

Intel prépare des Xeon dotés de six coeurs (InternetNews) C'est Sun qui a lâché le morceau, divulguant dans un document PDF, que les prochains Xeon, de la famille Dunnington, embarqueront six coeurs sur la base de l'architecture Penryn, avec trois caches de second niveau - un par pair de coeur - et un cache de niveau trois de 16 Mo.

Intel prépare des Xeon dotés de six coeurs (InternetNews)

C'est Sun qui a lâché le morceau, divulguant dans un document PDF, que les prochains Xeon, de la famille Dunnington, embarqueront six coeurs sur la base de l'architecture Penryn, avec trois caches de second niveau - un par pair de coeur - et un cache de niveau trois de 16 Mo. Les processeurs Dunnington devraient exploiter une plage d'adressage physique de 40 bit et afficher une compatibilité broche-à-broche avec les actuels Xeon "Tigerton'. Pour l'heure, Intel s'est refusé à tout commentaire. Autre révélation de Sun : Nehalem, le successeur des actuels Penryn, devrait adopter un nouveau mode d'interconnexion, QuickPath, comparable à l'HyperTransport cher à AMD.

Mauvais résultats publicitaires en vue pour Google (Reuters)

Selon ComScore, Google a enregistré un recul de 7% des visites et affichages d'annonces publicitaires sur son site en janvier 2008, alors même que les recherches sur Internet ont progressé de 10 %. Du coup, le titre du numéro 1 de la publicité en ligne est fortement chahuté en bourse. Selon Reuters, il aurait perdu près de 35 % de sa valeur depuis le début de l'année. Mais les perspectives restent bonnes avec un objectif de cours à moyen terme à plus de 700 $, contre moins de 470 $ au moment d'écrire ces lignes.

La SIIA dévoile ses lauréats 2007 du piratage (SIIA)

La très sérieuse association américaine de l'industrie du logiciel et de l'information (SIIA), vient de remettre son rapport annuel sur l'état du piratage en entreprise outre-Atlantique. Reprenant les chiffres d'IDC, l'association estime à 28,8 Md$ le manque à gagner à l'échelle mondiale. Dans l'ordre, les logiciels les plus piratés en entreprise seraient Norton Anti-Virus, Adobe Acrobat, Symantec PC Anywhere, Adobe Photoshop, Autodesk AutoCAD, Adobe DreamWeaver, Roxio Easy CD/DVD Creator, Roxio Toast Titanium, Ipswitch WS_FTP et Nero Ultra Edition. La SIIA rappelle au passage qu'elle propose jusqu'à 1 000 000 $ de récompense à qui s'avérera un dénonciateur efficace d'entreprises pratiquant le piratage de logiciels. En 2007, elle n'a distribué ainsi que 52 000 $ réparties entre 26 sources. C'est déjà moins motivant.

La 3G étend sa toile (ARCEP)

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) vient d'autoriser Orange et SFR à réutiliser les fréquences qui leurs ont été allouées pour le GSM dans la bande des 900 MHz, pour la 3G. Cette autorisation est effective immédiatement. Elle vise à permettre aux deux opérateurs d'étendre leur couverture 3G plus rapidement, notamment dans les zones blanches, et d'améliorer la couverture de l'intérieur des bâtiments.

La justice allemande limite la surveillance du poste de travail (Silicon Valley)

Pas question d'utiliser de logiciels espions pour surveiller les postes de travail de personnes suspectées de terrorisme, ni même de surveiller l'utilisation que des personnes suspectées de crimes ont de leur ordinateur : c'est un entrave sérieuse aux libertés individuelles et à la privée. Voici en substance les conclusions de la plus haute juridiction allemande. Dommage qu'en France la CNIL ne parvienne pas à se faire entendre...

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close