Citrix ShareFile permet enfin de choisir son lieu de stockage

Répondant à la crainte très européenne des pouvoirs que confère aux autorités américaines les lois du pays sur la lutte contre le terrorisme, ainsi qu’aux contraintes réglementaires de certaines industries, Citrix vient officiellement de doter sa solution de partage de fichiers administrable de capacités de détermination de la localisation géographique des données.

Permettre aux entreprises de choisir où stocker leurs fichiers partagés avec ShareFile. C’est une promesse formulée par Mark Templeton, PDG de Citrix, en mai dernier, lors de l’édition américaine de la grand messe de l’éditeur, Synergy, en réponse au "problème Dropbox".

A l’occasion de l’édition européenne de l’événement, qui se déroule actuellement à Barcelone, Citrix a donc officiellement lancé StorageZones, une fonctionnalité de ShareFile qui permet choisir où stocker les données. Le module de contrôle de ShareFile - qui fournit application Web et gestion des comptes (hors intégration Active Directory) - reste hébergé dans les centres de calcul de Citrix.

Voire précisément dans celui de Francfort pour les comptes du domaine sharefile.eu. Le système de stockage, où sont effectivement stockées les données, peut désormais être éclaté et précisément déterminé : AWS, comme avant, mais également les centres de calcul du client, moyennant le déploiement d’une appliance baptisée StorageZones MPX et qui fait office de passerelle entre le module de contrôle de ShareFile et les ressources de stockage locales du client.

Cette appliance embarque en outre la technologie NetScaler d’optimisation réseau de Citrix; elle doit être disponible d’ici la mi-2013. Plus loin, Citrix indique travailler au développement de connecteur StorageZone qui devront permettre de consolider dans ShareFile des ressources de partage de fichiers existantes : volumes réseau, espaces SharePoint, mais aussi Microsoft Azure. Ces connecteurs sont actuellement proposés en téléchargement sous la forme d’une pré-version technique.

Le support d’Azure en production est prévu pour 2013. Les connecteurs devraient être disponibles d’ici la fin de l’année. Enfin, Citrix a doté ShareFile pour Windows d’une fonctionnalité dite de «synchronisation à la demande» : par défaut, les fichiers partagés sont streamés, sans sauvegarde locale et synchronisation; à la demande, une copie peut être téléchargée pour un accès en mode déconnecté. Les modifications apportées seront alors synchronisées une fois la connexion rétablie. Avec cette fonctionnalité, l’éditeur indique vouloir réduire les entrées/sorties sur les systèmes de stockage.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close