Maxim_Kazmin - Fotolia

Citrix ShareFile : des intégrations et des fonctionnalités qui suscitent l’intérêt

La solution de synchronisation et de partage de fichiers de Citrix va s’intégrer avec sa nouvelle application Workspace. Et ce n’est pas la seule intégration qui devrait lui permettre de se démarquer de la concurrence.

Les nouvelles fonctionnalités et intégrations de Citrix ShareFile constituent des ajouts bienvenus pour les responsables de services synchronisation et de partage de fichiers en entreprise (EFSS).

ShareFile fait partie de Citrix Workspace, une plate-forme unifiée à partir de laquelle les utilisateurs peuvent accéder à des applications SaaS et virtuelles, à des postes de travail virtualisés, à des fichiers, etc. La nouvelle application Citrix Workspace permettra ainsi aux utilisateurs d'accéder à leurs données ShareFile depuis leur poste de travail, leurs terminaux mobiles, ou encore un client Web.

« Si vous utilisez Workspace, ShareFile est la voie qui s’impose, en raison de l’intégration poussée », estime ainsi Jack Gold, analyste chez J.Gold Associates : « dans l'environnement Workspace, vous recevrez probablement des documents provenant de nombreuses sources différentes, et vous voudrez un moyen de les mettre à disposition de l'utilisateur de manière transparente ».

D'autres fonctionnalités de Citrix ShareFile ont été présentées à l’occasion de Citrix Synergy 2018, dont une application de bureau autonome et l'intégration avec la technologie d'analyse de sécurité de l’éditeur.

Intégration avec Workspace

Les utilisateurs peuvent accéder aux documents ShareFile via un poste de travail, un site Web ou une application mobile native. L'application mobile ShareFile fait partie d'un lot d'applications Citrix, dont Workspace Hub et Secure Mail, conçues pour proposer une expérience utilisateur cohérente.

L'application mobile ShareFile peut être utile aux employés nomades, estime Matthew Wagoner, vice-président de California Drywall Co. en charge des opérations. Les deux tiers des utilisateurs de son entreprise travaillent sur des chantiers et accèdent à leurs fichiers sur le terrain. California Drywall utilise Box pour la synchronisation et le partage de fichiers, mais réfléchit à un passage à ShareFile, indique Matthew Wagoner.

Autres intégrations ShareFile

ShareFile est positionné pour s'intégrer à Workspace, ainsi qu'à divers entrepôts de données externes, y compris Office 365, OneDrive et SharePoint. Les utilisateurs peuvent même accéder aux fichiers Office 365 sans installer de logiciel client spécifique.

Un plug-in pour Outlook assure le téléversement automatique des pièces jointes vers les comptes ShareFile des utilisateurs. C'est une fonctionnalité importante, car la grande majorité des organisations compte encore sur les PC et les courriels pour mener des affaires cruciales.

« Il est bon de savoir que Citrix n'a pas l'intention de tourner le dos à [Outlook et à l'intégration avec le poste de travail] », estime ainsi Jonathan Presson, spécialiste du support aux applications d'entreprise d’Estes Express Lines, un fournisseur de services de mobilité en Virginie.

Et pour Andrew Hewitt, analyste chez Forrester Research, ces intégrations de ShareFile vont aider le service à se démarquer sur le marché de l'EFSS : « [ShareFile] a été très bon pour la découverte de fichiers, qu'ils soient sur le terrain ou dans le cloud, et cela le différencie un peu par rapport à des entreprises comme Dropbox et Box ».

Des fonctions axées sur la sécurité

Le Citrix Analytics Service (CAS), une offre de cloud qui vise à détecter les activités suspectes des utilisateurs, apporte une couche de sécurité sous-jacente pour ShareFile. CAS fournit un tableau de bord à partir duquel les administrateurs peuvent analyser le comportement des utilisateurs et créer des règles. Le service classe également les utilisateurs selon quatre catégories : risque élevé, risque moyen, risque faible, et liste de surveillance.

Jack Gold souligne la simplicité d’utilisation de l’ensemble : « un responsable informatique peut définir des stratégies pour ShareFile qui impliquent par la suite d’autres éléments, comme le chiffrement et la protection contre les fuites de données (DLP). Je peux définir une stratégie basée sur un utilisateur particulier et la faire appliquer au document. Je n'ai pas besoin d'entrer dans chaque système de stockage individuel ».

Jonathan Presson s’intéresse à l'intégration de ShareFile avec Citrix Analytics – mais uniquement si le prix de ce service est inclus dans la licence ShareFile. Il se pose aussi la question : « si c'est inclus, de quelle édition s’agit-il ? Entreprise ou platinum ? »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close