Stockage Cloud : CDMI devient un standard ISO

Nouvelle avancée en matière d’intéropérabilité entre Clouds.

Nouvelle avancée en matière d’intéropérabilité entre Clouds. L’organisme de standardisation international ISO a officiellement validé la norme CDMI (Cloud Data Management Interface), qui définit des mécanismes d’intéropérabilité entre systèmes de stockage dans cloud, vient d'annoncé la SNIA (Storage Networking Industry Association). Ce désormais standard international, référencé ISO/IEC 17826, est né au sein d’un groupe de travail dédié au stockage dans le cloud, f ormé en 2009 par la SNIA. Ce groupe baptisé Cloud Storage Initiative (CSI) s’était fixé pour objectif de rédiger les précieuses spécifications avant de les porter devant les organismes certificateurs de standardisation. 

Le standard CDMI repose ainsi sur HTTP et décrit un format d’échange de données qui permet de déplacer des données d’un fournisseur de cloud vers un autre, que ce soit en environnement de cloud privé, public ou hybride, assure la SNIA. L’association publie les spécifications du standard ainsi qu’une implémentation de référence. 

Notons également que CDMI est implémenté dans la couche stockage d’OpenStack baptisée Swift.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close