Dell aide la Fondation Apache à tester ses projets sur ARM

A la recherche de cas d’usage et d’un éco-système pour ses serveurs ARM, Dell s’est associé à Calxeda pour développer un serveur de référence et le confier à la fondation Apache. Zinc, nom du projet, permettra aux tenants des projets de la fondation Open Source de tester leurs solutions comme Hadoop, HTTP ou Cassandra, et de les porter sur l’architecture.

Tout à sa stratégie de tester plus en profondeur le marché des architectures ARM dans le monde des serveurs, Dell a décidé de s’allier à la très populaire fondation Apache pour sonder l’éco-système. La Texan a ainsi confié à la communauté Open Source de la fondation un serveur embarquant les puces basse consommation ARM conçues par Calxeda. Ce dernier est notamment connu pour avoir poussé les architectures ARM dans le monde des datacenters en proposant des clusters adaptés au monde des centres de calculs. HP s’est associé à Calxeda pour développer ses propres prototypes de serveurs ARM. « Zinc » de son nom de code, ce serveur de référence est ainsi hébergé par Calxeda dans ses datacenters auxquels ont accès à distance les projets de la fondation Apache. Dell et Calxeda promettent également d’attribuer temps et ressources nécessaires au support et à la maintenance du matériel. La fondation Apache, quant à elle, gère la maintenance du système ainsi que les mises à jour. Jenkins a notamment été installé pour gérer l’intégration continue des développements qui s’adosseront à Zinc. Contrairement à son projet Copper, qui repose sur des puces ARM développées par Marvell, Dell a fait le choix d’embarquer une technologie EnergyCore de Calxeda dans Zinc. Selon nos confrères de 

The Register, Dell et Calxeda auraient développé un modèle de carte-mère personnalisé pour Zinc qui supporterait 4 processeurs ECX-1000 (qui reposent sur une architecture Cortex-A9 32 bits) et disposerait de 18 slots, d’un module de mémoire et de 4 ports SATA par socket, notamment.

Portage de Hadoop, HTTP et Cassandra A travers ce partenariat avec Apache, Dell cherche une nouvelle fois à tester la cible des serveurs ARM et à multiplier les cas d’usage types qui permettraient alors de faire éclore un écosystème. Le Texan avait déjà posé ses jalons dans le monde ARM en mai dernier,

via son projet Copper. A l’époque, le groupe estimait que les infrastructures ARM avaient déjà fait leurs preuves sur les front-ends Web ainsi que sur les infrastructures Hadoop. Dès lors, quoi de plus naturel que de se rapprocher de la communauté qui encadre Hadoop pour multiplier les tests et encourager son portage ? Dell compte bien tirer profit de l’expertise de la communauté Open Source Apache afin que celle-ci affine, optimise et porte certains de ses projets sur ARM. « Ce serveur est accessible à tous les projets Apache pour le développement ainsi que le portage d’application en natif », commente Dell dans un communiqué. Si le Texan cite logiquement le serveur Web Apache HTTP, Hadoop ainsi que la base de données NoSQL Cassandra comme les projets Apache cibles, certaines autres initiatives auraient déjà montré de l’intérêt pour Zinc. Des développements sont en cours au sein des projets Derby, River, Tapestry et Thrift. Dell cite également JackRabbit et Traffic Server. Quelque 24 heures après le déploiement de Zinc, une douzaine de projets Hadoop ont accédé au serveur Dell, affirme le Texan. Comme avec Copper, Zinc n’a pas vocation à être, pour l’heure, commercialisé, mais davantage à épauler l’écosystème dans ses développements sur ARM. Une commercialisation y est évoquée, mais « à un moment approprié », ré-affirme enfin Dell.

Pour approfondir sur ARM

- ANNONCES GOOGLE

Close