Calxeda lève encore 55 millions de dollars pour ses processeurs ARM

Les investisseurs disent oui aux processeurs ARM dans les data centers. En accordant une levée de fonds supplémentaire de 55 millions de dollars à la start-up californienne Calxeda, ils valident l’usage des processeurs ARM dans les serveurs basse consommation des data centers.

Les processeurs ARM ont-ils leur place dans les datacenters ? Pour les investisseurs financiers, la réponse est oui. La start-up californienne

Calxeda vient en effet de lever 55 millions de dollars supplémentaires pour ses puces EnergyCore basées sur des processeurs ARM basses consommations. Ce nouveau tour de table porte à 103 millions la levée de fonds réalisée par le fondeur, un record dans une industrie plutôt touchée par la crise. « Cette injection significative de capital va accélérer la trajectoire sur laquelle nous sommes depuis quatre ans », affirme Brian Evans, fondateur de Calxeda et ancien d’Intel et Marvell, dans un communiqué. « Les entreprises ont besoin d’une solution plus efficace pour le Web, le cloud et le Big Data. C’est ce que Calxeda livre maintenant, et ce financement nous permettra de devenir plus grand plus vite. »

Des processeurs ARM en data center dès 2014 Les processeurs EnergyCore de Calxeda sont basés sur des ARM Cortex- A9 et rassemblés dans une même puce 4 cœurs pour une consommation électrique totale de 5 watts en installation, et moins de 0,5 watt en veille. Ils devraient s’installer dans les data centers dès 2014. Outre

Facebook,

HP et

Dell ont déjà marqué leur intérêt pour cette architecture. Et le fabricant Boston Limited vient d’annoncer la commercialisation d’un serveur nommé Viridis qui embarque 48 puces Calxeda. Brian Evans assure que sa société a d’autres clients et affirme que sa société a déjà vendu des milliers de puces. Pour autant, Calexda n’est pas la seule société à miser sur les processeurs ARM dans le monde des serveurs.

Samsung, AMD avec le rachat de

SeaMicro et Applied Micro Circuit Corps s’y intéressent aussi grandement. L’arrivée de distributions Linux spécialement pensées pour ces processeurs devrait également accélérer le mouvement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close