Le plan de suppression d’emplois d'HP attaqué en justice

Le site ChannelRegister révèle qu’une quarantaine de salariés européens d’HP accompagnés d’un avocat représentant l’HP European Works Council (comité d’entreprise européen) et d’un coordinateur européen ont déposé plainte contre le fabricant devant le tribunal du travail de Bruxelles.

Le site ChannelRegister révèle qu’une quarantaine de salariés européens d’HP accompagnés d’un avocat représentant l’HP European Works Council (comité d’entreprise européen) et d’un coordinateur européen ont déposé plainte contre le fabricant devant le tribunal du travail de Bruxelles. Ils reprochent à HP d’avoir fait obstruction à une consultation des salariés du Vieux Continent concernant le plan social prévoyant le départ de 29.000 salariés du groupe d’ici deux ans.

La Commission de Bruxelles impose en effet aux entreprises d’informer et de consulter les organisations représentatives du personnel européennes en cas de décision impliquant plusieurs pays. Le coordinateur européen, Koen Dries, par ailleurs secrétaire général du syndicat belge CNE, reproche à la société d’avoir refusé la présence d’experts mandatés par l’EWC lors de la présentation du plan aux instances syndicales européennes, de n’avoir fourni à ces dernières que des informations partielles et d’avoir mis fin à la procédure d’information et de consultation avant même le début de la consultation.

Le tribunal doit se réunir le 27 novembre prochain afin de fixer le calendrier des débats. Il devra ensuite statuer dans un délai d’un mois après la fin desdits débats. Il peut en attendant suspendre le plan de licenciement. Un scénario peu probable selon Koen Dries qui estime que la législation belge manque de fermeté envers le patronat dans ce type de litige, ce qui selon lui a motivé HP à domicilier l’EWC à Bruxelles.

La firme de Palo Alto a réagi en publiant un communiqué dans lequel elle regrette la fin d’un excellent dialogue social entamé il y a 15 ans entre les instances représentatives du personnel et la direction. «HP réaffirme son engagement actuel à poursuivre un dialogue compréhensif et basé sur la confiance et la coopération mutuelle avec ses employés et à informer et consulter l’European Works Council et les autres comités d’entreprises et forums de salariés», peut-on notamment y lire.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close