Cloud28+ : le projet de Cloud européen de HP est sur les rails

Ce vaste projet de catalogue de services Cloud pour les états membres recrute de plus en plus de membres.

HP affirme être en bonne voie pour atteindre son objectif de rallier à la fin 2015 quelque 200 ISV, revendeurs et fournisseurs de services à son vaste projet européen Cloud28+.

Ce projet, officiellement lancé par HP en mars 2015 après un an de préparation, vise à favoriser l’adoption de technologie Cloud à travers le Vieux Continent en mettant à disposition un catalogue centralisé de services Cloud.

Depuis son lancement, HP a justement travaillé à alimenter ce catalogue afin qu’il soit finalisé à la fin 2015, et mis à disposition des entreprises et du secteur public des 28 pays de l’Union européenne.

Selon Xavier Poisson Gouyou Beauchamps, président EMEA de HP Cloud, s’exprimant chez nos confrères de ComputerWeekly, 85 organisations ont déjà confirmé leur soutien au projet. « Nous avançons à la bonne vitesse, car nous voulons rassembler 200 organisation d’ici la fin 2015. Nous alimentons actuellement le système avec la description de services Cloud », affirme-t-il. « Nous espérons pouvoir ouvrir officiellement le service en décembre 2015 lors de HP Discover à Londres », ajoute-t-il.

D’ici là, Xavier Poisson Gouyou Beauchamps compte bien pouvoir attirer davantage de membres de la communauté des revendeurs et les convaincre de participer au projet Cloud28+, car ils ont un rôle important à jouer dans l’augmentation de la demande en services Cloud dans les entreprises. « Je suis très heureux de voir de plus en plus de membre intégrer le projet. Pour moi, cela est très important car la transition vers le Cloud passera par les revendeurs car ils sont les consultants en qui les entreprises ont confiance. »

Faire évoluer l’adoption du Cloud en Europe

Cloud28+ a quelque points communs avec la vision d’un marché unique du numérique (Digital single Market - DSM) de la Commission européenne – qui vise à proposer aux états membres une place de marché centrale à partir de laquelle des achats de services numériques peuvent être effectués.

Selon le responsable de HP,  HP montre un intérêt prononcé pour les travaux de la Commission et espère que cela encouragera les utilisateurs à exploiter le catalogue de Cloud28+, une fois que celui-ci sera en ligne.

« Cloud 28+ correspond bien aux attentes du DSM. Il serait intéressant pour l’écosystème d’utiliser Cloud28+ et pour la Commission européenne de voir des projets comme Cloud28+ formuler une réponse adéquate à  la création d’un marché unique du numérique », conclut-il.

Traduit et adapté par la rédaction

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close