Serveurs EMEA IDC : hausse confirmée du secteur

Selon les chiffres IDC, au troisième trimestre 2014, il s’est écoulé 541 400 machines, soit une progression de +2,1% d’une année sur l’autre.

Le marché des serveurs en EMEA a continué sur sa lancée au troisième trimestre, rapporte le dernier comptage IDC. Reprenant ainsi une tendance forte déjà mise en avant par Gartner. 

Selon les chiffres IDC, au troisième trimestre 2014, il s’est écoulé 541 400 machines, soit une progression de +2,1% d’une année sur l’autre. Des ventes en volume à la hausse pour le deuxième trimestre consécutif après plusieurs trimestres sous le signe de la décroissance, note encore IDC. Sur la période, les revenus du secteur ont progressé de 5,8% pour s’établir à 3 milliards de dollars.

Sans grosse surprise, les serveurs x86 ont largement tiré le marché. Alors que les entreprises délaissent le monde Unix pour basculer vers Linux (les serveurs non-x86 ont plongé de -25,1% en un an), le segment x86 compte pour plus de 87% des revenus globaux de la zone EMEA. En un trimestre, les x86 ont gagné 7 points. D’une année sur l’autre, le segment a progressé de 12,7% en valeur et 2,4% en volume. Sur ce segment, les systèmes en rack ont largement contribué à alimenter la croissance et comptent pour 58,9% des revenus des vendeurs de serveurs (avec une progression de 13,8% des revenus et 5,7% des ventes). 

Les serveurs denses et les blades, après avoir connu de bonnes ventes au trimestre précédent, affichent une progression de 7,4% des revenus et 5,7 % des ventes. Les revenus associés aux ventes de serveurs « tour » reculent quant à eux de plus de 11%.

Côté OS, si  Windows, avec une croissance de 1,6 point de parts de marché ce trimestre, continue sa progression, c’est bien Linux qui domine le secteur. Au troisième trimestre l’OS Open Source affichent 2,8 points de croissance d’une année sur l’autre.

Dans ce contexte, HP se classe en première position avec hausse de 6,65 % de ses revenus et possède ce trimestre 39,04% du marché. IBM, second,  recule de 22,3% en valeur, mais le groupe est actuellement en pleine transition stratégique liée notamment à la cession de ses activités serveurs x86 à Lenovo.  Troisième, Dell progresse de 9,2%. Comme chez Gartner, la palme de la plus forte croissance ce trimestre est décernée à Cisco, avec une hausse de 30,30% de ses revenus. Ceux d’Oracle stagnent (+0,36%).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close