L’ESET prévoit une cybercriminalité 2013 dans la continuité de 2012

La fin du monde est peut être pour vendredi, mais les éditeurs de sécurité sortent déjà tous leurs prévisions en matière de cybercriminalité pour l’an prochain.

La fin du monde est peut être pour vendredi, mais les éditeurs de sécurité sortent déjà tous leurs prévisions en matière de cybercriminalité pour l’an prochain. L’éditeur d’antivirus ESET livre les siennes et prévoit surtout une continuité des tendances déjà émergentes en 2012. 

En tête de liste des menaces arrivent les logiciels malveillants sur mobile, en particulier les incitations à passer des appels ou à envoyer des messages surtaxés, l’intégration des smartphones dans des botnets et le vol d’informations confidentielles. Les réseaux d’appareils zombies, notamment via des machines infectées avec le ver Dorkbot, devraient eux connaître une recrudescence certaine. Enfin à mesure que le Cloud se généralise, et que divers appareils s’y échangent des informations (ordinateurs, smartphones, tablettes, mais également appareils photos ou imprimantes), les pertes de données confidentielles par ce biais devraient se multiplier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close