Kodak revend ses brevets et quitte le monde de l’image grand public

Dans la tourmente depuis janvier dernier, Kodak n’en finit pas de céder ses bijoux de famille et se désengage complètement du monde de l’image.

Dans la tourmente depuis

janvier dernier, Kodak n’en finit pas de céder ses bijoux de famille et se désengage complètement du monde de l’image. La dernière étape s’est finalisée par la vente de 1100 brevets liés à l’imagerie pour la somme totale de 525 millions de dollars. Alliés dans cet achat,

Apple et Google vont devoir partager ces brevets avec 10 autres sociétés dont Samsung, RIM, Microsoft, Huawei, Facebook et Amazon. Il reste toutefois 9600 brevets à Kodak dans le domaine de l’imagerie commerciale et de l’impression pour continuer à épurer ses dettes.

Pour approfondir sur Equipementiers

- ANNONCES GOOGLE

Close