Le CNN, présidé par Benoît Thieulin, dévoile la liste de ses 30 membres

La ministre à l’Economie numérique Fleur Pellerin a officialisé ce jour la nomination des 30 membres de Conseil national du numérique, 2e édition. Un conseil plus représentatif du numérique en France, qui sera présidé par Benoît Thieulin.

Comme le Phénix, le Conseil National du Numérique, CNN ou le CNNum comme il est parfois appelé, renait officiellement de ses cendres. Fleur Pellerin, la ministre de l’Economie numérique, a ainsi officiellement publié la liste des 30 membres représentatifs de l’éco-système du numérique en France à l’occasion de la première réunion du conseil.

La résurrection du CNN fait parti des dossiers brulants de la ministre qui a très tôt montré son intention de réformer cette institution, créée en 2011 par l’ancien Président de la République ,Nicolas Sarkozy. Dès juillet 2012, elle avait annoncé le lancement « d’une mission de réflexion » conduite par Jean-Baptiste Soufron, un de ses proches. Une nomination qui n’avait alors pas fait l’unanimité et provoqué « la remise des mandats », selon l’expression consacrée, de 17 de 18 membres du CNN dans sa précédente version.

Six mois après cette démission en bloc, le CNN revient, mais dans un forme plus étendue, ce que laissait entendre le décret présenté par Fleur Pellerin le 12 décembre dernier et signé par François Hollande. Contrairement à sa version Sarkozy, le CNN Hollande se veut ainsi plus représentatif de l’écosystème du numérique français. De 18, le nombre des membres du CNN passe à 30 avec une parité homme / femme. L’institution doit également « être plus large et surtout traiter du numérique comme on le vit au quotidien : dans le social, dans l'éducation, dans la santé », indique la ministre dans un entretien au NouvelObs.

Confirmant sa volonté de donner « un nouveau souffle » au CNN. Le représentativité du précédent CNN avait notamment été pointée du doigt, de part sa proximité avec les seuls milieux économiques ou business de la filière. Le CNN version Hollande, avec ses 30 membres, entend ainsi marier investisseurs, universitaires, milieux associatifs, collectivités locales et élus. Autant de profils qui aideront à formuler la politique numérique du gouvernement, qui devrait être inscrite dans une feuille de route attendue pour la fin février.

Benoît Thieulin (crédits La Netscouade / Flickr)

Benoît Thieulin

(crédits : La Netscouade / Flickr)

Comme prévu, Benoît Thieulin, fondateur et Pdg de l’agence Web Netscouade, en assure la présidence. Celui-ci a notamment piloté la campagne Web de Ségolène Royal en 2007. Jean-Baptiste Soufron en sera le secrétaire général, associé à Laurent Guerin, rapporteur général, ainsi qu’une assistante. Accompagnés des 30 membres, ils devront plancher sur certains dossiers prioritaires, comme celui de la neutralité du Net et la liberté d’expression, mais également sur la fiscalité du numérique (avec le rapport Collin et Colin, qui suggère notamment une taxe sur la collecte des données personnelles). Les 30 membres sont :

  • Serge Abiteboul, directeur de recherche à l'INRIA et membre du laboratoire LSV à l'ENS Cachan
  • Nathalie Andrieux, directrice du numérique du groupe La Poste et présidente de Mediapost Communication
  • Christine Balagué, co-présidente du think tank Renaissance numérique
  • Godefroy Beauvallet, directeur du fonds AXA pour la recherche et maître de conférence à Télécom ParisTech
  • Ludovic Blecher, rédacteur en chef de "Libération"
  • Michel Briand, directeur adjoint de la formation à Télécom Bretagne et vice-président de la communauté urbaine de Brest
  • Virginia Cruz, designer chez IDSL
  • Pascal Daloz, directeur général adjoint de Dassault Systèmes en charge de la stratégie et du développement
  • Marylène Delbourg-Delphis, PDG de Talent Circles
  • Stéphane Distinguin, président de l'agence FaberNovel et président du pôle de compétitivité Cap Digital
  • Marie Ekeland, associée chez Elaia Partners et co-présidente de France Digitale
  • Virginie Fauvel, directrice de la banque en ligne de BNP-Paribas
  • Cyril Garcia, directeur de la stratégie et membre du comité exécutif du groupe Capgemini
  • Audrey Harris, PDG de Soubis
  • Francis Jutand, directeur scientifique de l'Institut Mines Télécom
  • Daniel Kaplan, délégué général de la Fondation pour l'Internet Nouvelle
  • Génération (FING)
  • Tariq Krim, PDG de Jolicloud - qui participe également à la création d'une filière Big Data à Paris, souhaitée par Fleur Pellerin.
  • Laurence le Ny, directrice Musique et Culture du groupe Orange
  • Tristan Nitot, président de Mozilla Europe
  • Sophie Pène, professeur à l'Université Paris Descartes et directrice de la recherche à l'Ecole nationale supérieur de création industrielle
  • Valérie Peugeot, chercheuse à Orange Labs
  • Nathalie Pujo, directrice d'Hachette Tourisme
  • Lara Rouyrès, entrepreneur, business angel et fondatrice de Dealissime.com
  • Jean-Baptiste Rudelle, président de Criteo
  • Cécile Russeil, directrice juridique d'Ubisoft
  • Nathalie Sonnac, professeur en sciences de l'information à l'Université Panthéon-Assas
  • Bernard Stiegler, philosophe et directeur de l'Institut de Recherche et d'Innovation (IRI)
  • Marc Tessier, administrateur de VidéoFutur et président du Forum des Images
  • Benoît Thieulin, directeur de l'agence digitale La Netscouade
  • Brigitte Vallée, directrice de recherche au CNRS.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close