tashatuvango - Fotolia

NTT Data rachète Dell Services pour 3 Md$

C'est finalement NTT Data qui va racheter les activités services de Dell (l'ex-Perot Systems), pour quelque 3 Md$. C'est moins que ls 4,5 à 5 Md$ évoqués il y a peu par nos confrères de Re/Code, mais cela permet à Dell de se désendetter avant le rachat à 67 Md$ d'EMC.

Dans la bataille pour la prise de contrôle de Dell Services, le japonais NTT Data l’a finalement emporté sur ses concurrents, dont le français Atos et l'indien TCS, en mettant sur la table près de 3 Md$ pour la reprise des actifs de l’ex-Perot Systems. Ces 3 milliards vont permettre à Dell de réduire la dette héritée de l’opération de LBO menée par Michael Dell et Silver Lake Partners pour sortir le constructeur de la bourse en 2013. Et ils devraient permettre au constructeur d'assainir son bilan avant de se rendetter massivement pour racheter EMC.

Dell Services est né de l’acquisition en septembre 2009 de Perot Systems pour environ 3,9 Md$. À l’époque, la SSII texane employait plus de 23 000 salariés et réalisait un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de dollars, notamment grâce à de grands contrats dans le domaine de la santé et du secteur public (près de 75 % de ses revenus lors du rachat). Aujourd’hui, la firme emploie plus de 28 000 salariés et réaliserait un CA proche de 3,5 Md$.

NTT Data : Une SSII japonaise aux ambitions mondiales

Le nouvel acquéreur de Dell Services, NTT DATA, est une SSII spécialisée dans les services applicatifs et dans le BPO née du spin off des activités de services IT du géant japonais des télécoms NTT. Techniquement indépendante, NTT Data reste toutefois sous la coupe de son ex-maison mère qui est son actionnaire de référence (54,2 % du capital). En 2015, la SSII a réalisé un CA d’environ 11,9 milliards d’euros dans le monde, dont près de 75 % dans son pays d’origine.

Le rachat de Dell Services s’inscrit dans une série d’acquisitions opérées par la SSII japonaise pour développer ses activités IT à l’international. Ces acquisitions (Itelligence, Cirquent, Intelligroup, Keane, ValueTeam, Everis et Optimal) ont permis à la firme de passer d’un CA international quasi nul en 2005 à près de 3,5 Md$ de revenus l’an passé. Le rachat de Perot Systems va donner à la SSII japonaise une nouvelle dimension à l’international. Tout d’abord, l’intégration de Dell Services va permettre à NTT Data de tripler son nombre de salariés sur le continent américain. Il va aussi lui permettre de doubler son CA à l’international et de se rapprocher de son objectif de figurer dans le Top 5 des SSII mondiales. Aujourd'hui la firme est déjà N°9 mondial selon Hfs Research (classement 2015 sur la base des CA de 2014) et l'acquisition devrait logiquement en faire le n°6 ou le n°7 mondial. Notons que si l'on ajoute les activités de NTT Data et les activités services de NTT Communications et de Dimension Data (racheté par NTT), le groupe NTT figure déjà dans le Top 5 mondial.

Selon Dell, la fusion va permettre aux clients de Dell Services de bénéficier d’un panel étendu d’offres, notamment en matière d’externalisation de processus métiers (BPO ou Business Process Outsourcing). NTT Data leur permettra aussi de bénéficier d’une empreinte géographique plus étendue et notamment des quelque 230 datacenters opérés par NTT dans le monde. Notons que Dell n'en a sans doute pas terminé avec les sessions, puisque la firme étudierait de près la revente de certains actifs hérités du rachat de Quest et qu'elle prévoit aussi de se séparer de sa division sécurité SecureWorks, qui doit en principe entrer en bourse au premier semestre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close