Cegid recule en 2012

L’éditeur lyonnais Cegid a souffert en 2012, nous apprend la publication des résultats de la société pour l’exercice écoulé. La société de Patrick Bertrand, son directeur général, a publié un chiffres d’affaires en recul de 2,2% à 258,1 millions d’euros, pour un bénéfice net part du groupe, de 12,6 millions d’euros, lui aussi à la baisse (-22,2%).

L’éditeur lyonnais Cegid a souffert en 2012, nous apprend la publication des résultats de la société pour l’exercice écoulé. La société de Patrick Bertrand, son directeur général, a publié un chiffres d’affaires en recul de 2,2% à 258,1 millions d’euros, pour un bénéfice net part du groupe, de 12,6 millions d’euros, lui aussi à la baisse (-22,2%). 

Sur la période, les ventes de licences ont le plus pâti d’une « dégradation du contexte économique » ainsi que d’une « accélération des ventes de solutions Saas », note Cegid dans un communiqué. Ainsi le CA « licences » affiche un recul de 15,6% par rapport à 2011, pour 32,9 millions d’euros. En revanche, les activités Saas / OnDemand ont cru de 35,1% l’année dernière, avec un CA de 26,9 millions d’euros. « L’évolution du chiffre d’affaires du groupe Cegid reflète celle de son business model orienté vers une activité de plus en plus récurrente liée au SaaS/On Demand », souligne Cegid. Les PME / TPE ont particulièrement été réceptives à l’offre Saas du groupe, notamment sur la profession Comptable. 

Autre conséquence de ce déplacement vers le Saas, le chiffre d’affaires récurrent (contrat de maintenance et Saas) progresse de 5,3% sur la période à 7 millions d’euros. 

Les activités Editions de Cegid stagnent quant à elles à 0,6% de croissance pour un CA de 166,2 millions d’euros, « malgré l’impact de l’évolution défavorable de l’activité sur le Secteur Public et le Manufacturing », commente le groupe. Enfin, le CA des activités Distributions et divers, considérées comme non stratégiques par Cegid, reste étal à 31,7 millions d’euros.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close