Cegid

De plus en plus ambitieux, Cegid concrétise son deuxième rachat majeur en un mois

L’éditeur lyonnais renforce son cœur de métier avec Cylande, spécialiste nordiste des solutions IT pour le retail. Après celui de Qualiac, ce rachat traduit les ambitions et la puissance financière des nouveaux actionnaires anglo-saxons de Cegid.

Cegid a racheté Cylande la semaine dernière, soit un mois  peine après avoir pris le contrôle de Qualiac.

Cylande est un spécialiste basé à Roubaix des solutions IT pour la distribution. Fondé à la fin des années 80, son chiffre d’affaires annuel avoisine les 30 millions d’euros – dont 20% à l’international. Cegid réalise lui 310 millions d’euros de CA.

Le rachat de Qualiac (18 M€ de CA) avait complété le portefeuille de Cegid avec de nouvelles briques ERP adaptées à de nouveaux verticaux. A l’inverse, Clynade renforcera le cœur de métier de l’éditeur fondé par Jean-Michel Aulas.

Le créateur de Cegid a laissé le contrôle de son entreprise en 2016 à deux fonds activistes, Silver Lake Partners et AltaOne. Le but de l’opération était de donner plus de moyens financiers à l’entreprise pour accélérer son développement mondial et appuyer sa diversification.

Le passage à un modèle Cloud – tendance de plus en plus lourde dans les applications métiers – expliquait également cette ouverture du capital. Les rachats et intégrations d’acteurs Cloud et le développement d’une infrastructure pour motoriser un SaaS sont en effet gourmands en ressources techniques, humaines et financières.

Silver Lake Partners est un des plus gros fonds d’investissements au monde spécialisés dans l’IT. Ses actifs se montent à 24 milliards de dollars. Avec sa puissance de feu financière, il ne cache pas ses objectifs et entend faire fructifier le potentiel de Cegid pour en faire un champion européen.

En 2015, Patrick Bertrand, alors Directeur Général de Cegid, expliquait au MagIT que l’ambition était de créer un véritable Cloud mondial. La même année, Cegid avait également acquis un acteur 100% SaaS du HCM, la pépite québécoise Technomedia pour mettre un pied dans le « People Management ». Depuis, il se revendique concurrent de ADP, Oracle, SAP et Workday dans le SIRH de bout en bout.

« Avec l’acquisition du groupe Cylande, Cegid donne naissance à un leader mondial », se félicite le communiqué officiel du lyonnais. « Cette opération [crée] un nouvel ensemble générant près de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 au niveau mondial, avec près de 70.000 magasins équipés dans 70 pays ».

Pascal Houillon, nouveau Directeur Général de Cegid depuis mars, souligne pour sa part « la complémentarité des gammes ». Son groupe rachète également une base installée bien fournie. Parmi ses 180 clients Clynade compte par exemple Etam, Petit Bateau, Truffaut, Armand Thiery, Bio C Bon, le Groupe Eram ou encore Sergent Major/Natalys/DPAM.

Cegid s’engage à conserver les différentes gammes de Cylande pour « conforter les choix d’investissements réalisés par ses clients ». L’avenir de la marque est en revanche  moins clair. « Les produits Cylande seront intégrés dans le portefeuille produits de Cegid » se contente de dire l’éditeur qui, dans le cadre de son précédent rachat, a prévu la disparition du nom Qualiac.

Le prix et les modalités de l’acquisition de Cylande restent confidentiels.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close