IDC : Recul historique des ventes de PC au premier trimestre 2013

Il ne sera jamais vendu aussi peu de PC sur un trimestre, si l'on en croit les derniers chiffres du baromètre IDC. Au premier trimestre 2013, seuls 76,3 millions de PC ont été vendus, soit un recul historique de 13,9% sur un an.

Il ne sera jamais vendu aussi peu de PC sur un trimestre, si l'on en croit les derniers chiffres du baromètre IDC. Au premier trimestre 2013, seuls 76,3 millions de PC ont été vendus, soit un recul historique de 13,9% sur un an. Le pire trimestre qu’IDC ait rencontré depuis qu’il observe le marché des PC, soit depuis 1994. A l'origine la grenouille du marché des PC ne prévoyait qu’une baisse de 7,7%. 

Les raisons de ce gadin historique ? Officiellement : la difficulté des constructeurs de machines à susciter de l’intérêt auprès des consommateurs. Pour résumer, plutôt que d'investir dans des ordinateurs à bas coûts qui périment plus vite que leur ombre (rappelez-vous des netbooks) ou dont le design relève de l'architecture soviétique, les clients se laissent tenter en masse par les tablettes et les smartphones. 

IDC est plus diplomate : il souligne les efforts de constructeurs en matière d’innovation, mais note que les efforts pour doper les PC d'écrans tactiles ou pour amaigrir les PC portables ont été entravés par les coûts de ses composants et par des problèmes de disponibilité. 

Mais le vrai coup de pied de l'âne de l'analyse va à Windows 8. «Il est désormais clair que le lancement de Windows 8 n'a pas contribué à doper le marché des PC mais qu'il l'a apparemment ralenti» indique ainsi IDC.  L'OS, pourtant attendu comme le Messie, n'est pas parvenu à inverser la tendance, raconte le cabinet d’analystes. Les changements radicaux d’interface imposés par Windows 8 ainsi que les coûts liés au tactile « ont rendu les PC moins séduisants ». Et de conclure : « Microsoft aura à prendre des décisions très difficiles s’il souhaite contribuer à redynamiser le marché ». 

Microsoft n'est toutefois pas le seul acteur pointé du doigt par IDC. Selon le cabinet,  les restructurations et réorganisations des poids lourds du secteur, HP et Dell, ont elles-aussi, affecté la demande.

Le marché mondial des PC au 1er trimestre 2013 (source : IDC)

Le marché mondial des PC au 1er trimestre 2013 (source : IDC)

Le bilan ? Sur toutes les régions du globe, la demande est restée soit très faible, comme au Japon, soit a enregistré une baisse frappante, comme en Europe/Moyen-Orient/Afrique ou aux Etats-Unis. Dans ce marché en berne, HP conserve sa place de n°1, en dépit d’un recul de 23% de ses ventes sur la période. Crédité de 15,7% du marché, le constructeur est désormais talonné par Lenovo avec 15,3 % des ventes. Le Chinois est le seul du Top 5 à n'avoir pas vu ses ventes reculer. Dell, en baisse de plus de 10% reste 3e avec 11,8% du marché, devant Acer (-31,3% et 8,1% du marché) et Asus (-19,2% et 5,7% du marché). 

Point intéressant à noter, dans un marché US en recul de 12,7%, Apple ne recule que de 7,5% (contre des baisses de 22,9% et 14,4% pour HP et Dell) et franchi la barre des 10% de parts de marché en volume, avec plus de 1,4 millions de Mac livrés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close