UE : Google devra probablement faire d’autres concessions

La Commission européenne s’apprêterait à demander à Google de nouvelles concessions dans le cadre de l'enquête en cours sur le marché de la recherche en ligne, a indiqué Joaquin Almunia, commissaire à la Concurrence.

La Commission européenne s’apprêterait à demander à Google de nouvelles concessions dans le cadre de l'enquête en cours sur le marché de la recherche en ligne, a indiqué Joaquin Almunia, commissaire à la Concurrence. Cette enquête, lancée en novembre 2010 par Bruxelles, a été ouverte suite à une plainte de plusieurs entreprises, dont Microsoft, accusant Google de favoriser certains de ses services et de ses produits lors de recherches effectuées sur son moteur. Un cas relevant de l’abus de position dominante.

Dans le cadre de cette même enquête, Google avait déjà dû faire quelques concessions en avril dernier pour aligner son dispositif de recherche, comme par exemple étiqueter les liens promotionnels menant à ses services spécialisés. Les plaignants avaient jusqu’au 26 mai pour donner leur avis sur ces concessions, une période étendue depuis au 27 juin par la Commission, indiquent nos confrères de Reuters.

Les plaignants ne seraient donc pas satisfaits et affirment, indique toujours Reuters, que «la mise en oeuvre des propositions avancées par Google aurait pour effet de les obliger à se concurrencer mutuellement, d'augmenter les prix et d'accroître la dépendance des commerçants en ligne vis-à-vis du géant américain». Une fois leur avis rendu, la Commission entend analyser les réponses. Mais Joaquin Almunia a affirmé être «sûr à presque 100%» que de nouvelles demandes de concessions seront effectuées.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close