Marché des serveurs : seuls Dell et Cisco ont surnagé au premier trimestre

Selon Gartner et IDC, le marché mondial des serveurs a été particulièrement morose au premier trimestre avec un recul en valeur évalué entre 5 et 7,7%. Dans un marché déprimé, seuls Cisco et Dell parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Selon Gartner et IDC, le marché mondial des serveurs a été particulièrement morose au premier trimestre avec un recul en valeur évalué entre 5 et 7,7%. Dans un marché déprimé, seuls Cisco et Dell parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Sale temps pour les constructeurs de serveurs au premier trimestre. Selon Gartner, les ventes mondiales auraient reculé de 0,7% en volume tandis que le chiffre d’affaires des constructeurs reculait de 5%. IDC, de son côté, estime que les livraisons de serveurs auraient plongé de 3,9% tandis que les revenus des constructeurs auraient subi un recul de 7,7%. 

Dell et Cisco en forme, Oracle en pleine déprime 
Comme à son habitude, l’estimation des ventes de serveurs d’IBM par Gartner est optimiste. Alors que Big Blue a déclaré un CA serveur de 2081 millions de dollars et un CA système d’exploitation de 557 M$ (soit un total de 2638 M$) pour le premier trimestre, Gartner attribue à la firme un CA de 3016M$ soit près de 400 M$ de plus que ce que s’attribue IBM. Du fait de ce baromètre un tantinet optimiste, Big Blue reste n°1 mondial du marché serveur selon Gartner, malgré un recul des ventes estimé à 13,6%. Pour Gartner, HP reste n°2 mondial avec 2959 M$ de CA (-14,4% sur un an), tandis que Dell conserve sa 3 e place (+14,4% sur un an). 
Les affrontements en cours pour le contrôle de Dell n'ont semble-t-il pas pesé sur l'activité entreprise du constructeur texan, qui poursuit sur une bonne lancée, tandis que ses concurrents sont à la peine. Derrière, Fujitsu chipe à Oracle son 4e rang mondial avec 583 M$ de CA (-6,9%), tandis que la firme de Larry Ellison voit son CA plonger de 27,2% à 538 M$. Chez IDC, HP est donné n° 1 mondial avec 2947 M$ de CA (-14,8%) devant IBM avec 2793 M$ (-13,4%). 
Dell poursuit sa marche en avant et conforte sa 3 e place avec un CA de 2028 M$ (+10,1%). IDC estime lui aussi que Fujitsu a désormais dépassé Oracle. Le Japonais aurait réalisé un CA de 562 M$ (-8,5%) tandis que l’Américain a vu son CA chuter à 528 M$ (-26,2%). Oracle est désormais menacé par Cisco, n°6 mondial avec 450 M$ (+34,9%).

 marche_serveur_gartner_T1_2013 

Unix et Windows qui reculent, Linux et le mainframe en progrès 
Le constat des deux cabinets est que le marché Unix poursuit sa descente aux enfers, une situation qui pèse sur les résultats d’HP, IBM, Oracle et Fujitsu. Le marché est, il est vrai, en pleine transition. IBM, Oracle et Fujitsu ayant annoncé récemment ou prévoyant de nouvelles puces pour leurs serveurs Unix. Les ventes de serveurs x86 sous Windows auraient aussi reculé de 4,4% selon IDC, tandis que les ventes de serveurs sous Linux auraient progressé de 3,4%. Les ventes de mainframe auraient, quant à elles, progressé de 7% sur un an. 
Mais on est loin du rebond enregistré lors du précédent cycle de renouvellement de l’offre mainframe de Big Blue. Selon les propres chiffres d’IBM, la firme avait enregistré trois trimestres consécutifs de très forte hausse en 2010/2011 (+69%, +41%, +61%) alors que cette fois-ci, la hausse a été de 56% au 4 e trimestre 2012 et de 8% au 1 er trimestre 2013. 

L'Europe en plein marasme 
Selon Gartner, les seules régions qui ont connu un peu de croissance ont été l’Asie/Pacifique et les Etats-Unis (respectivement +7% et +1,7%). En Europe, en revanche, le marché aurait plongé de 9,6. IDC, de son côté, estime que seule la région Asie-Pacifique a connu une croissance au dernier trimestre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close