Big Switch rétrograde au sein du projet OpenDaylight

Rififi au sein du projet OpenDaylight.

Rififi au sein du projet OpenDaylight. Ce projet Open Source de la Linux Foundation qui vise à proposer une plate-forme standard de virtualisation de réseau (SDN - Software-defined network) vient de perdre l’un de ces membres fondateurs : Big Switch Networks. Celui-ci a annoncé rétrograder son statut de membre, passant d’un statut Platinum à celui de Silver. Le statut de membre Platinum prévoit un soutien financier à hauteur de 1 M$ ainsi que l’apport de dix ingénieurs au projet. Le statut de Silver le classe comme un quasi simple observateur. Avec ce statut, Big Switch ne fait plus partie du board d’OpenDaylight. Dans le cadre de ce projet, qui rassemble rappelons le Brocade, Cisco, Citrix, Ericsson, IBM, Juniper Networks, Microsoft et Red Hat, Cisco et Big Switch devaient contribuer leurs codes respectifs de contrôleur SDN pour former un contrôleur de base pour le projet. Plusieurs propositions étaient alors envisagées, raconte Guido Appenzeller, le CEO de Big Switch Networks,

dans un billet de blog : insérer le code de Big Switch dans le contrôleur de Cisco (soutenu également par IBM) ou construire un nouveau contrôleur qui rassemblerait du code Cisco et Big Switch (un projet soutenu par Big Switch, HP et Intel). Selon le CEO, le choix se serait porté sur la première solution, malgré un large soutien de la communauté pour la 2e solution. «Si la volonté de la communauté est de créer une communauté neutre, elle ne devrait pas se reposer sur les bases de code d’un fournisseur. Nous sommes intéressés par ce projet s’il s’agit d’un projet communautaire basé sur le mérite. Je laisserai l’industrie être juge de la tournure à prendre. Nous n’allons aucunement investir des années de ressources à fusionner [notre code] dans un contrôleur qui est sans aucun doute en retard de un an par rapport au nôtre», explique Jason Matlof, le vice président du marketing de Big Switch,

à nos confrères de Searchsdn (groupe TechTarget, propriétaire du MagIT.fr).

Pour approfondir sur Architectures virtualisées

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close