Un consortium emmené par Logica pour les impôts

Logica vient d’indiquer avoir été retenu pour assurer le développement, la maintenance et la mise en exploitation - sur 4 ans - d’applications réalisées en Java/J2EE et PHP pour la plateforme de télédéclaration des impôts des particuliers, notamment.

Logica vient d’indiquer avoir été retenu pour assurer le développement, la maintenance et la mise en exploitation - sur 4 ans - d’applications réalisées en Java/J2EE et PHP pour la plateforme de télédéclaration des impôts des particuliers, notamment. Un contrat de 40 M€ signé avec la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) et pour lequel Sopra opèrera en co-traitance. 

Ce projet s’intègre au programme Copernic, lancé en 2001. Le 13 janvier 2009, Eric Woerth, alors ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, rappelait que le programme Copernic vise non seulement à «améliorer la qualité de service de l’administration fiscale au profit direct des usagers, particuliers ou entreprises» et à «adapter nos applications fiscales à la fusion de la Direction Générale des Impôts (DGI) et de la Direction Générale de Comptabilité Publique (DGCP)» - dont est issue la DGFiP.

Selon le ministre, le programme «Copernic [entrait] dans sa phase finale», au début de l’an passé - initialement, il devait être achevé en 2009. Une échéance repoussée à 2012 pour, précisément, tenir compte de la création de DGFiP.

En complément :

- La Cour des comptes certifie la comptabilité de l’Etat... mais ce n’est pas grâce à l’informatique

- Enquête : premiers couacs pour le projet Chorus; les prestataires font bloc

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close