A défaut d’hyperviseur de type 1, VMware mise sur le mode déconnecté

Comme prévu, VMware a profité de sa grand messe VMworld pour lancer la version 4.5 de View, sa solution de virtualisation pour le poste de travail. Et, comme prévu, pas d’hyperviseur de type 1 mais le support, pour la production, du mode déconnecté introduction à titre expérimental avec View 4. Mais l'éditeur va plus loin, levant le voile sur son projet Horizon pour la gestion des identités des utilisateurs dans les environnements virtualisés.

VMware View, la solution de VMware pour les postes de travail virtualisés, arrive enfin dans sa version 4.5. Contrairement à ce que les chiffres pourraient laisser à penser, cette mouture n’a pas grand chose d’une révision mineure. Et  si c’est le support complet de Windows 7 que VMware met opportunément en avant, ce sont peut-être l’intégration de ThinApp 4.6 à View Manager, ou encore le support du mode déconnecté, introduit à titre expérimental avec View 4, qui retiendront le plus l’attention.

Comme nos confrères de TechTarget l’indiquaient déjà en avril dernier, ThinApp 4.6 permet de packager des applications - serveur et poste de travail - dans des conteneurs virtuels. Celles-ci peuvent ainsi fonctionner sans polluer le système hôte (en l’occurrence, la plupart des moutures Windows) par un quelconque processus d’installation. De quoi éliminer, au passage, les conflits applicatifs ainsi que les questions de compatibilité et d’interactions négatives avec le système d’exploitation sous-jacent. Bref, de quoi rivaliser plus solidement avec le XenApp d’un Citrix. 

Pour le reste View 4.5 consacre la mise en sommeil du projet CVP d’hyperviseur client de type 1 - ou bare-metal - de VMware. En juillet dernier, Paul Maritz le laissait entendre assez clairement, soulignant que «le défi [avec un tel hyperviseur], c’est la gestion de la base installée.» Une base installée qui, selon Sylvain Sioux, directeur technique de VMware France, devrait largement se satisfaire du support, pour les environnements de production, du mode déconnecté, ou offline. D’ailleurs, pour lui, «CVP n’est pas une grosse attente chez nos clients. Ce que l’on voit de plus en plus, c’est une demande pour accéder de n’importe où et avec n’importe quel terminal au poste de travail virtuel.» Et d’évoquer le client View développé par Wyze pour l’iPad comme l’une des réponses à cette demande. Au passage, il relève en outre que le mode offline de View ne concernerait que «des cas d’usage assez limités», notamment du fait de la nécessité de «ramener totalement la machine virtuelle sur le poste client.» Avec les problèmes de bande passante que cela peut poser au moment du déploiement initial.

Quant à l’intégration à View des solutions de RTO Software - racheté en février dernier -, et en particulier de celle qui gère ldes profil utilisateurs, «ce n’est pas pour cette fois.» Il faudra donc attendre. Peut-être sera-t-elle d’ailleurs associée aux outils de TriCipher, dont VMware vient d’annoncer le rachat. Si ceux-ci visent principalement la gestion des identités et le provisioning d’utilisateurs pour les environnements SaaS, VMware indique vouloir les utiliser pour soutenir plusieurs de ses initiatives «dont la sécurité basée sur la gestion des identités, l’intégration des clouds hybrides et l’accès aux applications SaaS à partir de n’importe terminal.» Bref, de quoi proposer une pile complète de gestion de l’utilisateur, de ses droits et de son profil, tant pour les applications hébergées par le centre de calcul de l’entreprise que celles d’un nuage public ou encore d’une plateforme SaaS. Une approche à la quelle VMware vient d'ailleurs de donner un nom : le projet Horizon. Quant à savoir s'il s'agit d'un horizon proche ou lointain...

En complément :

- La virtualisation du poste de travail approche de la maturité

- Sur Citrix Synergy 2010, la gestion des environnements utilisateurs virtuels fait carton plein

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close