Peur sur le réseau / Tapie 2.0 / Jobs anti-Flash …

Peur de la panne géante le retour (ITNews)Les spécialistes réseaux ont sonné l’alerte : les firewalls et autres routeurs Internet ont intérêt à être à jour si l’on ne veut pas craindre le spectre de la grande panne… le 5 mai.

Peur de la panne géante le retour (ITNews)
Les spécialistes réseaux ont sonné l’alerte : les firewalls et autres routeurs Internet ont intérêt à être à jour si l’on ne veut pas craindre le spectre de la grande panne… le 5 mai. A cette date l’Icann – chargé du système de nommage sur Internet – doit, avec Verisign registrar du domaine .com, achever la première phase de ise en oeuvre du protocole DNSSEC (Domain Name System Security Extensions), une couche de sécurité censée protéger les opérations de résolutions de nom de domaines dans les 13 serveurs racines de la toile. Selon de nombreux experts ce médicament salutaire pourrait avoir des effets secondaires, surtout si certains FAI ou grandes entreprises n'adaptent pas leurs routeurs à l'évolution programmée.

Le web 2.0 à l’ancienne (Rue89)

Ca devrait être le buzz du web français en mai : Après la chanson, les affaires, le vélo, la politique, le football, la télévision, la prison et le théâtre, Bernard Tapie s’apprête à faire ses grands débuts sur la toile. Au programme un site visiblement très collaboratif orienté trucs et astuces pour optimiser son pouvoir d’achat. Le fiston – féru de toile – est à la baguette

Steve Jobs vomit sa detestation de Flash (SiliconValley)
Ca balance fort du côté de Cupertino. Non content de s’être réinstallé sur le monde capitalistique de l’IT, Steve Jobs – patron et gourou en chef D’Apple – se met à dénoncer ses petits camarades en l’occurrence ceux de chez Adobe. Dans une lettre ouverte, King Steve explique l’ostracisme de l’iPhone et de l’iPad vis à vis de Flash : « parce-que c’est de la merde mon petit Candide ! », aurait dit Jean-Pierre Coffe. Plus sobrement, Steve cause sécurité et lenteur de Flash, mais n’en pense pas moins évoquant une technologie du temps du PC inadaptée à l'ère du mobile…

Rachat de Palm : une épine dans le pied de Windows 7 sur tablette HP (Techcrunch)
Dégat collatéral du rachat de Palm par HP selon TechCrunch : le californien pourrait renoncer avec soulagement à l'intégration de Windows 7 dans ses futures tablettes, pour lui préférer l'OS issu de ses dernières emplettes, WebOS de Palm.

Rachat de Palm (2) : pourquoi ça pourrait marcher (Infoworld)

Infoworld revient sur l’histoire des fusions-acquisitions du secteur – un marronnier – pour tenter de mesurer le risque Palm pour HP. Conclusion, ça pourrait bien marcher tout comme l’intégration de 3Com s’avèrerait déjà une réussite. Il est vrai qu'avec 3 rachats majeurs dans les services, les réseaux et les terminaux au cours des derniers mois, HP semble avoir développé un certain savoir-faire. Il est loin le temps de la fusion ratée avec Appolo...

Les banques s’organisent pour parler budget avec les fournisseurs (Informationweek)
Ca ressemble à la lutte finale des DSI de banques contre la voracité des fournisseurs. Trois grands groupes financiers internationaux (Commonwealth Bank of Australia, Bank of America et Deutsche Bank) ont décidé de s’allier pour monter une centrale d’achats informatiques spécialement pour converser budget avec entre autres HP, IBM et Oracle.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close