Google sur le nuage de Salesforce / Sun charmant / AMDéprime (II) …

Google et Salesforce font nuage commun (Infoworld) Premier ralliement de poids pour la plate-forme d'intégration « dans le nuage » de Salesforce, autrement dit le service hébergé AppExchange proposé par le spécialiste de la gestion de la relation client. Google a en effet décidé d'amener ses applications bureautiques (Apps) à la plate-forme.

Google et Salesforce font nuage commun (Infoworld)

Premier ralliement de poids pour la plate-forme d'intégration « dans le nuage » de Salesforce, autrement dit le service hébergé AppExchange proposé par le spécialiste de la gestion de la relation client. Google a en effet décidé d'amener ses applications bureautiques (Apps) à la plate-forme. Les applications de traitement de texte, de tableur, de calendrier, de messagerie instantanée ou d'e-mails s'intégreront à l'outil de CRM de Salesforce. Cette annonce, qui fait suite à l'ouverture aux développeurs extérieurs de la plate-forme de Google, donne un peu plus de crédibilité au discours sur le Software as a service (Saas). Et met un peu plus la pression sur Microsoft, dont le modèle économique est clairement menacé par le nouveau phénomène de l'IT.

Sun tout miel avec la communauté MySQL (Infoworld)

Première conférence MySQL de l'ère Sun cette semaine. Un passage crucial pour le Californien qui doit convaincre la communauté de développeurs Open Source de ses bonnes intentions, notamment en dévoilant sa « roadmap » produit, la première depuis l'acquisition de l'éditeur de base de données. A l'occasion de la conférence, Sun livrera une mise à jour (la 5.1) annoncée comme majeure de la base de données. De quoi gagner les faveurs des toujours sourcilleux développeurs du monde Open Source.


AMD : les signes du malaise (IT Pro)

La semaine dernière, AMD annonçait des prévisions de vente décevantes et le licenciement de 10 % de ses effectifs. Ce lundi, le fondeur ajoute à ces mauvaises nouvelles le départ de son directeur technique, Phil Hester, parti « explorer d'autres opportunités », selon la formule consacrée en ce genre d'occasions. Un autre signe du malaise qui règne actuellement chez le concurrent principal d'Intel.


Economie : la vérité sort de la bouche des Indiens (MarketWatch)

Cette semaine, trois importantes sociétés de services indiennes, Infosys, Wipro et HCL, annonceront leurs résultats trimestriels et leur prévisions pour l'année 2008. A examiner à la loupe : la progression du volume d'affaires, les plans de recrutement, mais aussi les prix, alors que la roupie s'est appréciée par rapport au dollar. L'occasion de jauger de l'impact de la crise américaine sur l'activité de ces sociétés. Les analystes s'attendent à des croissances qui restent confortables, mais loin du boom qu'ont connu ces sociétés au cours des dernières années.

Centrino Atom : rien avant juin (PC World)

Annoncée à grand renfort de marketing, la plate-forme mobile Centrino Atom, désignée par Intel pour donner naissance à une famille de produits mobiles et bon marché, sera intégrée dans une première machine en juin. Léger (moins de 500 g), ce premier modèle signé Sharp restera onéreux : plus de 900 dollars. Encore un peu de champ libre pour l'eeePC d'Asus.

Rachat de Yahoo : Microsoft pas partageur (IT Pro)

Microsoft veut Yahoo pour lui tout seul. Selon une « source proche du dossier », la priorité de Redmond reste de mettre la main sur le portail, selon les termes initiaux de son offre. C'est-à-dire seul, sans le renfort de News Corp, un temps évoqué pour venir appuyer l'éditeur dans son OPA.


Grandes manoeuvres chez STMicro (Les Echos)

Le fondeur franco-italien est engagé dans un vaste de plan de recentrage de ses activités : désengagement de la fabrication des mémoires Flash, regroupement de ses activités sans fil avec celles de NXP, acquisition d'un spécialiste du traitement de l'image, recours à la sous-traitance... Le profil de STMicro a fortement évolué en quelques semaines. L'article est réservé aux abonnés ou sur accès payant.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close