Google pro-Obama / Andreessen chez Facebook / Twitter …

Google, pro-Obama malgré lui (Ecran.

Google, pro-Obama malgré lui (Ecran.fr)

Blogger supporterait-il, "à l'insu de son plein gré", Barack Obama ? C'est la question que se pose Ecran.fr, qui rapporte les derniers remous de la blogosphère américaine. Selon elle, Blogger, la plate-forme de blogs de Google, aurait classé les blogs anti-Obama en spam. Les privant alors de toute possibilité de publication. On soupçonne des partisans d'Obama d'avoir sur-utilisé le module de déclaration de spam de Blogger. Bref, l'affaire fait du bruit. Et Google dit que son service de spam marche bien.

Mon Netscape chez Facebook (BetaNews)

On savait Marc Andreessen, milliardaire co-fondateur de Netscape et fondateur de Ning, proche de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook. Les deux proches ont décidé de se renforcer un peu plus leur relation. Andreessen rejoint le conseil d'administration du n°1 des réseaux sociaux, sans toutefois en préciser la raison.

Comment Twitter pourrait atteindre le milliard en un an (Silicon Alley Insider)

Le Silicon Alley Insider imagine plusieurs scénarii via lesquels le service de micro-blogging Twitter pourrait titiller rapidement le milliard de dollar. Et ce, sans modèle économique bâti sur la publicité.

Le Green oui, mais pas si ça bride les performances (Infoworld)

L'hebergeur américain Rackspace en remet une couche. Une étude que la société a mené auprès de 3 000 de ses clients à un an d'intervalle révèle que le souci GreenIT s'efface dans les entreprises, dès qu'il est question d'écorner les performances. Pas de sacrifice de puissance pour quelques grammes de Co2 économisés, disent en résumé les DSI.

Les capitaux-risqueurs ont pris moins de risques en 2008 (New York Times)

Presque 20 rachats en moins au deuxième trimestre. Les business angels ont été encore plus frileux qu'au premier semestre 2008, résume le New York Times. Seulement 50 rachats ont été finalisés sur la période, contre 70 au trimestre précédent.


Fin d'une ère : le Flash peut être indexé
(Eweek)

Le calvaire de beaucoup de développeurs Web vient peut-être de prendre fin. Adobe s'est allié à Google et Yahoo autour d'un projet qui vise (enfin!) à optimiser les algorithmes de recherche pour les contenus encapsulés dans un format Flash. Textes et liens contenus dans les traditionnels SWF pourront, dans un premier temps chez Google, être affichés dans les résultats du moteur de recherche. Et ce, sans tour de passe-passe. Adobe a bien eu raison d'ouvrir son format à l'Open Source en mai dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close